Des maires québécois sous le charme de Tabarka

Tabarka Québec L’Economiste Magrébin

Une délégation canadienne, dont cinq maires de la région du Québec , séjourne actuellement à Tabarka, à l’occasion de la semaine forestière tuniso-canadienne qui se tient du 27 juin au 3 juillet 2018,  dédiée en grande partie à la promotion du tourisme forestier et écologique en Tunisie.

Une manifestation initiée par l’Association tunisienne des Eaux et des Forêts qui vient de signer une convention de partenariat avec le groupement des municipalités du Québec qui réunit quinze municipalités de la région francophone.

Mohamed Maâroufi, président de l’Association tunisienne des Eaux et des Forêts, nous confie que cette semaine a pour ambition de mettre en valeur les potentialités dont regorge la région du Nord-Ouest en matière de tourisme écologique et de renforcer les flux touristiques canadiens en direction de la Tunisie ajoutant que les membres de la délégation canadienne ont été émerveillés par la beauté et le charme de Tabarka et des régions avoisinantes.

Au menu de cette semaine figurent plusieurs panels de réflexion qui portent sur la gouvernance et l’implication des populations locales dans la promotion du tourisme forestier, le développement et la gestion des ressources forestières, la contribution de l’enseignement supérieur et la formation sectorielle dans le tourisme durable et les possibilités de partenariat d’ordre commercial et économique entre la Chambre de commerce et d’industrie du Nord-Ouest et son homologue québécoise.

Un ensemble de recommandations et cadres, notamment l’instauration d’un modèle de partenariat avec les communes forestières seront formulés et émaneront d’un projet de jumelage et de partenariat entre les communes des deux pays, le ministère des Affaires locales et de l’Environnement, ainsi que le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydraulique et de la Pêche, dans le but de mettre en œuvre le processus de décentralisation dans les zones forestières.

26 000 touristes canadiens en 2018

La délégation canadienne a  visité Ain Drahem, Hammam Bourguiba, l’Ecole hôtelière, les réserves naturelles de la région, les sites archéologiques et Chot Zouarraa.  Hichem Mehouachi, commissaire régional au Tourisme de Tabarka, ne cache pas sa satisfaction quant à la portée et l’impact de cette semaine d’autant plus, souligne-t-il, que le marché canadien est parmi les plus prometteurs pour la Tunisie. Objectif : environ 26 000 touristes canadiens en 2018.

En 2015, la Tunisie avait accueilli environ 10 000 touristes canadiens, la plupart du Québec. En 2010 ils étaient plus de 17 000 alors, avec l’arrivée d’un vol direct Montréal – Tunis, ce chiffre est destiné à augmenter dans les années à venir.  Les prévisions de la représentation du tourisme tunisien à Montréal tablent sur l’arrivée de 26 000 touristes canadiens en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here