Iyed Dahmani revient sur les mesures sociales du gouvernement

Iyed Dahmani Iyed Dahmani

Le porte-parole de la Présidence du gouvernement, Iyed Dahmani, est revenu, lors d’un point de presse tenu à la Kasbah, aujourdhui  21 juin, sur les dernières mesures adoptées la veille par le Conseil des ministres présidé par le Chef du gouvernement Youssef Chahed. 

Il s’agit de mesures qui concernent notamment les secteurs de la santé, de l’éducation, les réformes majeures et les catégories sociales précaires. Le Conseil des ministres a adopté l’amendement de la loi qui régit la retraite, les orientations relatives à la réforme de certaines catégories de pension de retraite dans les secteurs public et privé, comme l’augmentation de l’âge de départ à la retraite, le financement du régime de la retraite, le renforcement du recouvrement des dettes de la CNSS et la CNRPS, l’amélioration de la couverture sociale des travailleurs dans le secteur informel et une meilleure gouvernance des caisses sociales.

L’intervenant a précisé que des projets de loi ont été adoptés par le Conseil des ministre, à l’instar du projet de loi qui porte sur la clôture du budget de l’Etat pour 2016, un autre qui porte sur le transport aérien entre la Tunisie et la République du  Bénin et un projet de loi sur un accord de coopération  entre la Tunisie et la Jordanie.
En outre, le Conseil des ministres a décidé d’inclure dans la liste des familles nécessiteuses bénéficiaires d’aides sociales 35 mille familles supplémentaires. Ainsi le nombre de cette catégorie de familles passe  de 250 mille à 285 mille.

A cet égard, Iyed Dahmani a fait savoir que le but recherché est qu’il n’y ait plus une seule famille dans le besoin qui ne bénéficie pas d’aides sociales. Dans le même sillage, le Conseil des ministre a décidé de prendre en charge le transport scolaire et universitaire des élèves et étudiants issus de ces familles vulnérables, et ce, pour la prochaine année universitaire et scolaire.

Iyed Dahmani promet une année universitaire et scolaire sous le signe de la solidarité

Iyed Dahmani a en outre déclaré qu’à partir de l’année universitaire 2018-2019, le principe de la discrimination positive sera appliqué au niveau de l’orientation universitaire. Un taux de 8% des inscriptions aux sections dites nobles comme la médecine et ingénierie et autres sera réservé aux bacheliers issus des régions de l’intérieur. Il s’agit de 30 sections réparties sur 30 établissements universitaires. A cet égard, il a affirmé que depuis cinq ans, rares sont les bacheliers des régions de l’intérieur  qui ont pu accéder aux études de médecine.

Par ailleurs, Iyed Dahmani a affirmé qu’un projet de décret relatif aux projets construits grâce à des dons a été adopté. Les projets en question sont :

  • La construction d’un  hôpital au Kairouan;
  • La construction d’un centre d’oncologie à Tunis;
  • L’extension des hôpitaux de Tataouine et de Kébili;
  • L’aménagement du service des urgences et du bloc opératoire pour enfants de l’hôpital Béchir-Hamza, ainsi que du service de  réanimation;
  • L’aménagement des services des urgences et l’extension du service gynécologie à l’hôpital régional Yassminet à Ben Arous;
  • Le réaménagement du service des urgences à l’hôpital universitaire Taher Amouri à Nabeul;
  • La construction du service des urgences à l’hôpital universitaire Shaloul à Sousse;
  • L’aménagement du service des urgences à l’hôpital Ibn Jazzar à Kairouan et l’unité des Aghalides à Kairouan;
  • L’aménagement du services des urgences de l’hôpital régional de Ben Guerdane et de l’hôpital régional de Kerkennah;
  • L’aménagement du service des urgences de l’hôpital universitaire de Gabès et l’unité des urgences auprès du centre de santé de base à Ghannouch de Gabès;
  • L’aménagement du service des urgences de l’hôpital régional de Zarzis;
  • L’aménagement du service des urgences de l’hôpital régional de Tozeur;
  • La création d’une unité des urgences à Beni Mhira à Tataouine;
  • L’aménagement du service des urgences et service des consultations externes à l’hôpital régional de Regueb à Sidi Bouzid;
  • L’aménagement de l’unité des urgences au centre de santé de base à El Aroussa à Siliana;
  • L’aménagement du service des urgences à l’hôpital régional de Jendouba;
  • La construction de nouveaux hôpitaux type B à Makther, Hafouz, Ghardimaou, Jelma, El Jem, Sbiba, Thala et Dahmani.

Sur un autre volet, le Conseil a adopté une décision qui porte sur un projet de loi relatif à l’institutionnalisation de l’approche par genre.

Par

Publié le 21/06/2018 à 19:00

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend