Limogeage de Lotfi Brahem : Abdellatif Mekki réagit!

Abdellatif Mekki L'Economiste Maghrébin

Le limogeage du ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem a surpris plus d’un. Qu’en pense le mouvement Ennahdha?

Invité sur les ondes radiophoniques, Abdellatif Mekki, député du mouvement Ennahdha et président de la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées, chargée de l’examen des projets à l’ARP, est revenu sur le limogeage de l’ex-ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem. Selon lui, cette affaire a pris des proportions exagérées. Il souligne: “Pour pouvoir distinguer le vrai du faux, il suffit de convoquer l’ex-ministre de l’Intérieur et l’inviter à s’expliquer, d’autant plus que sa visite en Arabie Saoudite a eu lieu sur son initiative et non pas le contraire comme il le prétend.”

Revenant sur les propos du journaliste français Nicolas Beau qui a évoqué une tentative de putsch de l’ex-ministre de l’Intérieur: “A mon avis, Lotfi Brahem a voulu faire de la politique.”

En fait, ajoute-t-il, “la nomination de Lotfi Brahem au poste de ministre de l’Intérieur n’a pas été appréciée par le chef du gouvernement. Il y a toujours eu un problème relationnel entre les deux hommes.”

Il a fait savoir qu’au niveau de l’ARP, le Parlement doit jouer un rôle de surveillance de l’activité gouvernementale. Et de poursuivre: “Même si notre système semi-parlementaire demeure faible parce que cela ne nous permet pas la mise en place de réunions d’urgence, à titre d’exemple.” 

Les déclarations des dirigeants Ennahdha ne surprennent plus personne. Riadh Sidaoui, politologue et directeur du Centre arabe d’analyses et de recherches politiques et sociales de Genève, estime que le mouvement Ennahdha est sans conteste derrière le limogeage de Lotfi Brahem.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here