ENIT Eco-car participera à Shell eco marathon 2018

ENIT Eco-carles élèves ingénieurs entrain de perfectionner la voiture

L’équipe ENIT Eco-car participera à la compétition internationale Shell eco marathon London 2018 qui se tiendra du 5 au 8 juillet 2018. L’équipe semble bel et bien préparée pour la date J. 

ENIT Eco-car est le nom de l’équipe d’élèves ingénieurs de l’École Nationale d’Ingénieurs de Tunis (ENIT) qui va participer à la compétition. L’équipe a été sélectionnée par SHELL, après un concours international.  Il s’agit d’un concours de renommée mondiale dont l’objectif est de concevoir un véhicule totalement inédit et capable de parcourir le maximum de kilomètres avec un seul litre d’essence.  Notons aussi que le concours date de plus de 31 ans. 200 équipes et 50000 visiteurs venant de plusieurs pays y seront.

L’événement comporte, entre autres, un volet culturel et touristique. Chaque équipe participante va prévoir un stand pour présenter les spécificités touristiques et culturelles de son pays. Il est à noter que la voiture sera exposée au public, demain 13 juin, à l’avenue Habib Bourguiba, pour mieux découvrir ses spécificités.

ENIT Eco-car : une voiture écologie est possible

Il ne s’agit pas de la première initiative. En effet, l’ENIT a déjà participé à cette compétition mondiale. Cette voiture présente une valeur ajoutée qui porte sur la protection de l’environnement et la production de moins de pollution grâce à la faible quantité de carburant. Il s’agit d’un défi majeur qui prouvera à la fois :

  • La capacité des étudiants à répondre à un besoin urgent à savoir un environnement sain et sauf;
  • A prouver que la mécanique et les hydrocarbures peuvent être rationalisés pour minimiser les répercussions sur l’environnement;
  • A démontrer  que les étudiants d’une école d’ingénieur ont suffisamment de savoir technique pour s’adapter aux exigences d’un concours dont les critères d’éligibilité ne sont pas faciles.

Ce genre d’initiative pourrait affirmer que l’environnement et la technologie  peuvent former un beau couple, si la volonté, l’esprit de groupe, la créativité et l’encadrement existent.

Bonne chance à l’équipe tunisienne!

 

 

Par

Publié le 12/06/2018 à 12:31

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin