Portabilité : l’INT dénonce et précise

portabilité

Le Conseil de l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) a pris deux mesures concernant le service de portabilité, annonce l’Instance sur son site officiel.

La première décision consiste à interdire la commercialisation du service de portabilité des numéros par les opérateurs de réseaux publics et les opérateurs de réseaux virtuels dans les marchés, les routes et les places publiques. Ainsi la vente du service doit se faire uniquement dans les points de vente officiels des opérateurs téléphoniques. La deuxième décision consiste à obliger les  opérateurs d’informer, au préalable, les utilisateurs des procédures, conditions et effets de la portabilité, et en particulier les impacts de cette opération sur les droits et privilèges dont ils disposent avant de porter le numéro.

L’instance explique que les deux décisions ont été prises suite aux plaintes répétées se rapportant aux opérations de portage non réglementaires des numéros. Par ailleurs, il est à noter que le service de portabilité est entré en vigueur en 2016. Grâce à ce service l’abonné a la possibilité de changer d’opérateurs téléphoniques tout en gardant son numéro. Ainsi, le numéro de téléphone portable est devenu depuis 2016 la propriété du consommateur tunisien.

Afin d’assurer la migration vers un autre opérateur téléphonique, sans perdre beaucoup de temps ou sans risque, il serait préférable que le client se dirige vers la boutique de son opérateur la plus proche. La plupart des plaintes ont été déposées contre des agents ambulants qui prétendent assurer le service de portabilité. Notons que depuis la mise en place du service de portabilité, les opérateurs rivalisent d’offres pour attirer les clients.
[raside number= »3″ tag= »télécommunication « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here