Le Printemps culturel tunisien à Paris rend hommage à Salah Zeghidi

Salah Zeghidi

Le Printemps culturel tunisien à Paris dans sa 4ème édition est une manifestation culturelle qui se décline cette année, entre le mois de mai et de juin 2018, sur le thème «Jeunesse & Création». Ce festival s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec le Printemps de la mémoire en Ile de France qui aura lieu du 15 mai au 21 juin 2018.

Ce festival s’étend chaque année du début du mois de mai jusqu’à la fin du mois de juin et s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec le Printemps de la Mémoire qui a lieu à la même période.

La 4ème édition du Printemps culturel tunisien 2018 aura aussi pour objectif d’ouvrir des chantiers de la mémoire de l’immigration tunisienne et maghrébine, ainsi que de favoriser les échanges sur l’actualité dans le pays et en France; et ce, en proposant des espaces d’échange, de sensibilisation et d’action auprès du grand public.

Cette manifestation s’ancre dans le paysage culturel des Tunisiens de Paris et d’Ile-de-France. Elle reste attachée à la promotion des différentes formes de créations : cinéma, théâtre, photographie, peinture, chanson, rencontres-débats, workshop et spectacles vivants ainsi que la promotion du livre et des auteurs.

Cette 4ème édition du Printemps culturel tunisien à Paris est dédiée à une figure de l’action militante en Tunisie feu Salah Zeghidi en présence de sa famille, de ses amis en Tunisie et en France.

Après des études en France dans les années 1960, Salah Zeghidi  devient une figure de l’action syndicale et politique en Tunisie, un défenseur des libertés et des valeurs universelles, infatigable et résolu.

Cet homme cultivé et sensible marque l’histoire du pays et celle de ses ami(e)s dans l’immigration par un parcours remarquable et une foi sans faille dans une Tunisie ouverte, riche de sa diversité et de sa jeunesse créative.

Cet homme est considéré comme un exemple de l’engagement citoyen. En l’honorant à titre posthume, les organisateurs du festival ont voulu saluer la mémoire d’un homme et de plusieurs générations de militants et d’intellectuels engagés qui ont œuvré dans les syndicats, les partis politiques et les organisations de la société civile pour la réussite de la transition, vers une société ouverte et démocratique et pour la tunisianité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here