Les premières observations enregistrées, selon Tumed

Les Tunisiens votent aux premières élections municipales, sept ans après la révolution. Cela dit, vue sur le prisme de la condition des femmes rurales, bénéficient-elles du même droit au vote dans des régions comme Kasserine, Siliana, Jendouba, Gafsa, Sidi Bouzid et Kebili, ou plus encore leur droit civil est-il respecté, malgré la difficulté du terrain. De ce fait, le Centre tunisien méditerranéen, TUMED, a observé le déroulement des élections dans ces régions et a constaté différentes infractions.

L’observation s’est focalisée sur six régions : Siliana, Jendouba, Gafsa, Sidi Bouzid, Kebili et Kasserine.  Les premières observations enregistrées montrent une faible  participation des femmes rurales, voire même une absence totale de participation dans 17 centres de vote dans les différentes régions, jusqu’à 11 heures du matin.

Autre point marquant, 12 cas de violences verbale et physique les empêchant de voter dans les régions observées, mais aussi 30 femmes rurales ont été empêchées par l’un de leurs proches.

Le centre Tumed a souligné que des actes d’intimidation œuvrent à influencer les votants. Un autre constat flagrant celui des agents du centre de vote à Gafsa qui ont accordé la priorité aux hommes et non aux femmes. L’intervention des intrus voulant à tout prix séparer les hommes des femmes, en instaurant un rang pour chaque genre, dans 45 centres de vote. Toujours selon TUMED, la détection de quatre cas d’achat de voix des femmes rurales à Gafsa, Siliana, Kebili et Kasserine.

Les autres observations:

  • Le report de l’ouverture du centre de vote de Siliana à 9h par une décision de l’ISIE;
  • La distribution des aides alimentaires autour d’un centre de vote à Kasserine;
  • L’un des membres d’une liste a accompagné des personnes dans un centre de vote pour influencer des électeurs;
  • La distribution des flyers par des partisans à l’intérieur et au dehors des centres de vote dans toutes les régions cibles de l’observation;
  • La clôture d’un centre de vote à Kasserine pendant une heure à cause d’une bagarre entre deux tribus;
  • Un partisan a essayé d’influencer des électeurs, ainsi qu’une observatrice à Gafsa;
  • Des pratiques d’influence sur des électrices et des électeurs dans un centre de vote à Siliana.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here