Fabio Massimo Castaldo: « C’est une étape historique pour la démocratie tunisienne »

Fabio Massimo Castaldo

La mission d’observation électorale ( MOE) de l’Union européenne observe le scrutin dans tous les gouvernorats du pays. Fabio Massimo Castaldo, Chef Observateur du MOE, a déclaré lors d’un point de presse, en ce dimanche 6 mai: « C’est une étape historique pour la Tunisie dans la consolidation des acquis démocratiques en Tunisie ». 

Il a fait savoir que tous les bureaux de vote visités par les observateurs de l’UE ont ouvert à l’heure « avec moins de 10 minutes de retard et étaient dotés du matériel nécessaire », a-t-il poursuivi.

 Si le taux de participation aux élections municipales est faible, quel est l’impact?

A cette question, M. Castaldo a  répondu: « C’est aux différents partis politiques d’en tirer les leçons. Il s’agit de considérations sur le plan politique et qui concerne justement la démocratie interne, une démocratie assez vivante avec une forte participation de la société civile. D’ailleurs, je me souviens en tant qu’observateur lors des élections législatives et présidentielle 2014, avoir vu vraiment l’attachement des Tunisiennes et des Tunisiens au processus démocratique ». 

Quel bilan peut-on établir des élections municipales?

Il a souligné: « Il s’agit certes d’un test politique et c’est aux différents partis politiques de mesurer leur degré d’enracinement dans leur territoire et tout de même ce qui est important de démontrer aux citoyens c’est qu’on peut avoir une démocratie quotidienne qui s’occupe de leur besoin. »

Et de poursuivre: « Il faut un peu de temps pour que tout se mette en place avec le nouveau Code des collectivités locales qui entrera en vigueur. Cependant, nous sommes positifs de voir cette grande occasion de démocratie qui démontre une fois de plus que le chemin se poursuit ». 

Evoquant la question du taux de participation, il a souligné: « On espère voir beaucoup de Tunisiens et de Tunisiennes participer au processus démocratique, qui se joue plus dans la proximité, même s’il n’est pas assez visible par rapport aux élections législatives et présidentielle de 2014. »

Il a conclu: « Les 124 observateurs de l’UE sont déployés sur tout le territoire et font le suivi avec attention du décompte des voix, l’attachement et la compilation des résultats jusqu’à son achèvement et nous présenterons les conclusions préliminaires lors d’une conférence de presse qui aura lieu le mardi 8 mai. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here