Enquête : la consommation chez les jeunes

jeunes consommation

Les premiers résultats d’une enquête sur la consommation chez les jeunes et les seniors ont été présentés aujourd’hui par Tarek Ben Jazia, le directeur général de l’Institut national de la consommation (INC), et ce, à l’occasion de la tenue de la 4ème édition des Journées Internationales du Merchandising et du Marketing de Distribution, sur le thème: «Merchandising: les clés de l’efficacité et de la rentabilité».

68.6% des jeunes s’approvisionnent auprès de la grande distribution, 44.7% de l’épicier du coin, 30.2% de la superette, 28.2% des marchés hebdomadaires. 68.1% ont affirmé ne pas avoir acheté de produits via internet durant les 12 derniers mois qui ont précédé l’enquête. Le manque de confiance, la peur d’arnaques, le manque de confiance dans la véracité des offres et le manque de garanties sont les principales raisons de cette réticence, vis-à-vis l’achat via internet.

L’enquête a dévoilé que 83.9% des jeunes ne connaissent aucune association relative aux droits des consommateurs. 15.5% connaissent l’ODC et seulement 1.1% connait l’INC.

Jeunes et apparence

41.3% des jeunes donnent une grande importance à leur apparence extérieure dont 48% sont dans la tranche d’âge 24-26. 63.4% ont affirmé vouloir suivre, toujours ou souvent, la mode et les nouvelles tendances. Selon les résultats de cette enquête, les jeunes dépensent en moyenne 838 dinars par an pour l’habillement.

80% des jeunes ont affirmé acheter des vêtements, toujours ou occasionnellement, de la fripe (88% sont des femmes). Pour des raisons de culture régionale, 31% des habitants du Sud-Est n’achètent jamais de la fripe.

Jeunes et alimentation

L’enquête montre que 66.9% des jeunes prennent leurs petits déjeuners presque quotidiennement  à domicile. Ce pourcentage atteint 55% au milieu communal. 55.7% disent prendre d’une manière permanente ou occasionnelle une collation entre le petit déjeuner et 44.1% ne le font pas.

Les jeunes sondés prennent le petit déjeuner 2,7 fois en moyenne hors foyer au Grand Tunis. C’est en moyenne quatre fois par semaine.  20% de la tranche d’âge 27-29 prennent des plats hors foyer par semaine. 58% des femmes sondées prennent entre 0 et 1 fois semaine les plats hors foyers et seulement 27% des hommes prennent les plats hors foyers.

Plus que la moitié des jeunes prennent des plats dans un fast-food, 14,7% dans un restaurant proposant des plats tunisiens traditionnels.

Les jeunes dépensent en moyenne 20.5 dinars par semaine pour les plats hors domicile et avec 29 dinars au Grand Tunisie. 21.5% des jeunes dépensent plus 30 dinars. Ce pourcentage atteint 32% au Grand Tunis.

Les jeunes et les TIC

69,7% jeunes ont un smartphone, 19.2% ont une tablette, 47,9% ont un pc portable, 64,7% se connectent à internet via mobile et 85% ont un compte facebook dont 90% sont au installés au Grand Tunis. Seulement 14,6% ont un compte tweeter et 44,6% ont un compte Instagram.

Selon la même étude, les jeunes passent en moyenne 2.8 heures sur facebook et 32% passent plus de trois heures. 45% de ces jeunes sont dans la tranche d’âge 18-20 et 18% sont dans la tranche 33-35.

Les jeunes sont connectés à internet durant 2.5 heures et 23.3% sont connectés à plus quatre heures. Ils se connectent à internet pour les réseaux sociaux, la recherche d’information, suivre des news, visionner les films et les clips vidéos.

61% des jeunes contactent leurs amis par téléphone, 24.5% via les applications mobiles comme Messenger, Viber, Skype…) et seulement 1.6% par SMS.

Les jeunes dépensent en moyenne 8.3 dinars par semaine dans la communication. Les femmes dépensent plus que les hommes (85% des femmes dépensent entre 1 et 10 dinars par semaine).

Les jeunes regardent la télé pendant 1.8 heures durant la semaine et deux heures pendant les weekends. Ils regardent les films et séries étrangères, les programmes de divertissement, les films et séries arabophones, le sport et les programmes culturels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here