La STB renforce sa présence africaine au Bénin à travers sa filiale SONIBANK

STB BANK

Depuis de longues années, la STB BANK a multiplié les réalisations en Afrique en accompagnant l’investissement et les échanges commerciaux Tuniso-Africains et à ce titre, elle était présente dans plusieurs pays du continent et s’impose actuellement en force au Niger, où elle dispose d’une participation importante de 25 % du capital de la SONIBANK que l’on surnomme le géant du marché bancaire nigérien, au vu de son rayonnement sur le grand espace de l’UEMOA.

L’histoire financière d’un succès, la SONIBANK a été créée en 1990, dans le cadre d’un partenariat Nigéro-Tunisien avec la STB et elle occupe aujourd’hui la première place sur le marché bancaire nigérien et présente une situation financière saine dégageant des résultats bénéficiaires en croissance d’une année à une autre (18,2 MD en 2016), comme l’attestent ses bilans et états financiers.

La percée africaine

Dès l’aube de son indépendance, la Tunisie via la STB BANK était partenaire de plusieurs projets de développement économique sur le continent africain au vu de la présence d’un bon nombre d’entreprises publiques et même de groupements privés dans maints pays, ce qui témoigne d’une conviction profonde que les économies africaines recèlent de grandes potentialités de croissance et de développement.

La STB BANK, a tenu donc depuis des décennies à s’investir plus sur ce continent considéré inlassablement par la Banque comme un relais naturel de croissance. C’est aussi une zone où l’intégration économique est très prometteuse, exigeant de ce fait, une coopération régionale renforcée. Autant de raisons qui ont placé la présence de la STB BANK au cœur des enjeux de l’intégration régionale africaine.

Par ailleurs, et à partir de 2016, et en adéquation avec sa nouvelle stratégie baptisée « STB2020 » conçue entres autres sur l’ouverture à l’international, plusieurs contacts économiques entre hommes d’affaires tunisiens, africains et particulièrement nigériens et béninois ont été organisés.

Il est à rappeler que la STB BANK s’est mise d’accord avec la SONIBANK pour convertir celle-ci en banque de groupe opérant en Afrique de l’Ouest ; et la première implantation, en concrétisation de cette stratégie, était dans la capitale béninoise, Cotonou.

En plus du marché béninois, la SONIBANK-Bénin cible l’accompagnement des opérateurs économiques nigériens et tunisiens dans leurs transactions commerciales ou d’investissements au Bénin. En effet, la communauté nigérienne installée dans ce pays compte environ 1,2 million de personnes opérant surtout dans le commerce international, entre le Bénin, le Nigéria et le Niger.

On n’en oublie pas pour autant la cible tunisienne, en hommes d’affaires, exportateurs, importateurs et opérateurs économiques ayant des affaires au Niger et au Bénin. Ils sont bien accueillis et financés, comme s’ils étaient à la STB BANK.

La SONIBANK finance actuellement des opérateurs tunisiens exerçant notamment dans le secteur des BTP (notamment le groupe SOUROUBAT qui opère depuis plusieurs années) et des services tels que : le commerce, la santé, l’éducation et l’engineering, à l’image de grands bureaux d’études tunisiens installés au Niger.

SONIBANK-Bénin s’ouvre au public

La Société nigérienne de banque (SONIBANK) et la STB BANK signent leur nom dans l’univers bancaire béninois. La première succursale a été officiellement mise en service le vendredi 23 mars 2018.

Son implantation au Bénin est fondée sur plusieurs critères. Elle tient du dynamisme économique du pays, la présence au Bénin d’une forte communauté nigérienne, estimée à environ 1,2 million et qui exerce principalement dans le commerce, le transit avec le Nigeria et le Niger. Elle est également motivée par l’utilisation du Port de Cotonou pour le transit de près de 80% des marchandises et produits importés par les opérateurs économiques du Niger, aussi bien pour la consommation nigérienne que pour la réexportation vers le Nigeria.

Aussi, il faut signaler que le Bénin qui compte 10,9 millions d’habitants en 2016, a pu engager des réformes économiques et structurelles importantes avec l’appui de ses partenaires. Ce pays qui bénéficie d’un régime démocratique et stable a adopté une stratégie de croissance basée sur un ambitieux plan de développement « Plan d’Action du Gouvernement » ou PAG 2016-2021 et intitulé « Bénin révélé » qui est structuré autour de 45 projets phares visant à améliorer la productivité et les conditions de vie de la population béninoise.

Le taux de croissance du PIB réel au Bénin est estimé à 5,5% en 2017 et les projections tablent sur un taux de 6,1% en 2018 et 6,5% en 2019. Ces perspectives positives devraient s’expliquer d’une part par l’important programme d’investissement public dans les infrastructures, l’agriculture, le tourisme ainsi que les services de base et d’autre part par la reprise économique au Nigéria car l’activité commerciale du Bénin en est tributaire.

Après l’antenne de Cotonou, la STB BANK et SONIBANK prévoient la création de nouvelles succursales au niveau de la région de l’UEMOA. En effet, elles ciblent à court terme de s’implanter dans d’autres villes clés, particulièrement à la capitale Togolaise (Lomé) et celle de la Côte d’Ivoire (Abidjan) afin de se rapprocher davantage de leur clientèle et de mieux répondre aux attentes des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here