Formation touristique : l’expérience tunisienne s’ouvre à l’Afrique

formation touristique Afrique

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, à travers sa nouvelle Agence de formation dans les métiers du tourisme organise le vendredi 13 avril 2018 une journée d’information sur le dispositif tunisien de formation touristique, à l’adresse des chefs de missions diplomatiques et consulaires des pays africains.

Une manifestation destinée à faire connaitre l’expérience tunisienne en la matière dans les pays africains dont plusieurs ont, au regard des accords de coopération bilatérale, exprimé leur volonté de tirer profit des avancées tunisiennes dans le domaine de la formation des métiers du tourisme.

Au menu de la journée figurent, entre autres, des présentations sur le dispositif tunisien, sur l’état des lieux de la coopération tunisienne avec les pays africains et sur les opportunités offertes pour impulser les partenariats; d’autant plus, souligne une source à l’Agence tunisienne de formation dans les métiers du tourisme, que les offres de formation sont aussi nombreuses que diverses.

Aujourd’hui, le dispositif public de la formation professionnelle dispose de huit centres, à savoir ceux de Sousse Nord (413 postes de formation), de Kerkouane à Hammamet (460), de Bulla Regia (411), de Djerba (271) , de Tozeur (169) de Nabeul (292) et de Aïn Drahem (122); soit une capacité globale de 2300 postes en plus de l’Institut supérieur des études touristiques de Sidi Dhrif.

Notons que la nouvelle agence vient de décider la reprise des partenariats avec différentes institutions éducatives en France, en Suisse et en Belgique, un plan d’action pour affermir la place de l’AFMT dans les manifestations internationales de gastronomie et de restauration pour les formateurs et les apprenants et la mise en place d’une coopération pérenne avec les Grandes Ecoles internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here