Affaire BFT : plus de 869 millions de dollars de pertes

BFT

Les pertes avérées  dans le cadre de l’affaire de la Banque franco-tunisienne (BFT) sont estimées à 869 millions de dollars sans compter les intérêts, affirme Haykel Mekki, avocat du ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid, dans le cadre d’une plainte judiciaire déposée par don prédécesseur, Slim Ben Hmidane, pour diffamation. 

La première audience du procès se tient aujourd’hui, 14 mars, au Tribunal de première instance de Tunis. L’avocat de l’actuel ministre considère que ce procès est une occasion pour montrer à l’opinion  publique «  l’ampleur de la catastrophe provoquée par Slim Ben Hmidane quand il était à la tête du ministère ».

Au vu du préjudice causé  au pays, Korchid l’a assimilé à une haute trahison. L’avocat a indiqué que  Mabrouk Ben Korchid a engagé la responsabilité de son prédécesseur, Slim Ben Hmidane, sans le nommer . ” Son nom n’a même pas été cité “, assure-t-il.

“Nous allons démontrer à l’Etat et au tribunal qu’il s’agit bien d’une trahison “, lance l’avocat. Pour rappel, Mabrouk Korchid avait affirmé, dans une interview accordée au quotidien La Presse que l’Etat tunisien a  accordé en 2012 une amnistie à son adversaire, dans le cadre de cette affaire.

[raside number=”3″ tag=”BFT”]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here