Un déficit commercial de 2,215 milliards de dinars à fin février

Au terme du mois de février 2018, le déficit commercial de la Tunisie a enregistré 2,215 milliards de dinars contre 2,510 milliards de dinars durant la même période de 2017, soit une amélioration de 11,75%, selon les derniers chiffres publiés par l’Institut national de la statistique (INS).

Ainsi, les exportations ont augmenté de 42,9% à 6,612 milliards de dinars à fin février 2018 contre 4,7% à 4,626 milliards de dinars à fin février 2017. Idem pour les importations qui ont affiché une hausse de 23,7% sur un an, pour atteindre 8,827 milliards de dinars contre 7,137 milliards de dinars une année auparavant.

De ce fait, le taux de couverture des importations par les exportations a enregistré une amélioration de 10,1%, pour s’établir à 74,9% en février 2018 contre 64,8% en février 2017.

Répartition sectorielle

L’augmentation des exportations de 42,9% est due essentiellement à la contribution de la majorité des secteurs. Les exportations du secteur de l’énergie ont progressé de 259,9% en raison de la hausse des ventes de pétrole brut (393 MDT contre 69,8 MDT).

Les exportations du secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires ont, aussi, enregistré un accroissement de 99,5% suite à la hausse des ventes d’huile d’olive (544,8 MDT contre 143,3MDT) et des dattes (169,4 MDT contre 127,5 MDT).

De même, les exportations des secteurs des industries mécaniques et électriques, du textile-habillement et cuir et le secteur des industries manufacturières ont augmenté respectivement de 37,1%, 25,4% et 27,6%.

Bien que les exportations du secteur des mines, phosphates et dérivés aient baissé de 30,9%, du fait de la régression des exportations en DAP (Livré sur place) (26,5 MDT contre 102,8 MDT).

S’agissant de l’augmentation des importations de 23,7%, elle est due principalement à la hausse enregistrée dans tous les secteurs. Les importations des matières premières et demi-produits ont accru de 39,3%.

Les importations du secteur de l’énergie ont affiché une augmentation de 58%, tandis que celles des secteurs des mines, phosphates et dérivés, et des biens d’équipement ont progressé respectivement  de 25,5% et 21,9%. Les importations hors énergie ont, pour leur part, augmenté de 21,9%.

Par contre, les importations du  secteur des produits agricoles et alimentaires de base ont affiché un repli de 2,4%.

A noter que le solde de la balance commerciale est le résultat du déficit enregistré, selon l’INS, avec certains pays tels que la Chine (-701,8 MDT), la Turquie (-360,3 MDT), l’Italie (-342,7 MDT), la Russie (-265,2 MDT) et l’Algérie (-222,1 MDT). Un excédent du solde de la balance commerciale a été enregistré avec la France (+685,7 MDT), la Libye (+1.229 MDT) et le Maroc (+83,6 MDT).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here