L’Accord de Carthage: le Mouvement du peuple est absent

Après Afek Tounes qui s’est retiré de l’Accord de Carthage, place au Mouvement du peuple. Suivra-t-il le même chemin ? 

A l’initiative du Président de la République Béji Caïd Essebsi, les signataires  du Document de Carthage ont été convoqués à une réunion suite aux manifestations de mécontentement dans plusieurs villes du pays contre la hausse des prix, en particulier la loi de Finances 2018.

Saïd Aïdi, président du parti Beni Watani,  a souligné que l’Accord de Carthage n’a plus de raison d’être. En poursuivant:  “Son contenu politique était pauvre, sans véritable unité nationale; il est plus proche d’un document de consensus politique.”

Rappelons que depuis le 8 janvier, les manifestations sociales se sont multipliées de jour comme de nuit, demandant la suspension de la loi de finances 2018. En cause: la cherté de la vie.

 

Par

Publié le 13/01/2018 à 14:39

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin