Binaa Watani hausse le ton

Hausse des prix des carburants, des cartes de recharge, l’année 2018 a tout l’air d’être l’année où tout va augmenter. Il est clair que toute hausse se répercutera sur le pouvoir d’achat des Tunisiens et la consommation. Une perspective mal accueillie non seulement par les Tunisiens, mais aussi par la classe politique dont le parti Binaa Watani.

 “Les mesures prises par le gouvernement ne feront qu’aggraver la situation sociale et appauvrir les citoyens”, déclare Riadh Chaïbi, président du parti.

Selon le communiqué, c’est au gouvernement d’œuvrer à trouver des solutions urgentes, notamment faire baisser la pression fiscale, qui est en hausse de 40%, contenir le chômage, en hausse (15%), sans pour autant oublier que près de 20% des Tunisiens vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Afin de maintenir les conditions minimales pour la poursuite de l’expérience de la transition démocratique, le gouvernement se doit d’intervenir pour baisser la pression fiscale et prévenir  l’aggravation du chômage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here