Quelles perspectives sur le front de l’emploi pour 2018?

remaniement

Emploi, semble être le mot le plus important en 2018. L’année 2018 sera celle de l’emploi a affirmé le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, lors d’une interview exclusive accordée à la Wataniya 1. Kaïs Allani, président du laboratoire socio-économique d’Afek Tounes, revient sur cette déclaration et présente les conditions qui pourraient faire de 2018 l’année de l’emploi, dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com.

Kaïs Allani a rappelé que la loi de finances 2018  table sur 3% de croissance. Partant du constat qu’emploi et croissance sont intimement liés, il a considéré que «si aujourd’hui, le Chef du gouvernement est confiant que la loi de finances 2018 permettra de réaliser 3% de croissance, cela pourrait créer effectivement de l’emploi».

Le président du laboratoire socio-économique d’Afek Tounes a indiqué que l’emploi demeure lié à la hausse de l’investissement. « Annoncer que l’année 2018 est l’année de l’emploi est tout à fait logique par rapport au contenu de la loi de finances 2018 », affirme-t-il. Cependant, il a précisé que l’hypothèse de 3% de croissance en 2018 est assez optimiste vu la situation économique du pays et  les chiffres de la BERD à 2,7% et autres institutions internationales

Emploi : les conditions nécessaires

Dans le même sillage, Kaïs Allani a souligné l’importance d’instaurer un climat des affaires favorable au  développement d’investissements et une stabilité des lois fiscales: «Malheureusement d’une année à l’autre, la fiscalité change et de nouvelles mesures  fiscales viennent pour perturber l’investisseur et cela donne un signal contre la stabilité » analyse-t-il.

Revenant sur la Conférence Tunisia 2020, notre interlocuteur a regretté le fait qu’il n’y ait pas encore «d’investissements de grande envergure, malgré les promesses qui vont créer de l’emploi». Des projets de loi comme Startup act dans des secteurs à forte valeur ajoutée sont à encourager d’après notre interlocuteur.

Kaïs Allani a indiqué à la fin de sa déclaration qu’Afek Tounes espère qu’il y aura de nouveaux investissements en 2018,  avant de souligner l’importance de rester sur une logique positive.

[raside number= »3″ tag= »kais allani »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here