Production et exportation des produits de la pêche en hausse contre vents et marées

prime carburants

Les revenus des exportations des produits de la pêche ont enregistré une hausse de 24%  par rapport à 2016.

Cela a généré une recette de 400 millions de dinars d’après la sous-directrice du Groupement interprofessionnel des produits de la pêche, Rakia Belkahia, lors de son passage sur les ondes radiophoniques, aujourd’hui, 27 décembre.

La même source a affirmé que le secteur produit 120 mille tonnes annuellement dont 16.320 mille tonnes sont destinées à l’exportation, soit 12% de la production totale. Ce secteur participe au renforcement des revenus de 53 mille pêcheurs qui travaillent sur 11.500 bateaux de pêche, à travers 41 ports sur tout le territoire tunisien.

D’après les statistiques du ministère de l’Agriculture, la production de la pêche du poisson bleu a enregistré la meilleure performance, avec une augmentation de 21% (+8 000 tonnes) par rapport à 2016.

Et pourtant les soucis ne manquent pas

Malgré le potentiel important du secteur de la pêche, les problèmes ne manquent pas. L’un des problèmes majeurs n’est autre que la faiblesse du système de sécurité sociale et de retraite des pêcheurs.

D’après les estimations de l’UTAP, la pension de retraite d’un pêcheur ne dépasse guère les 200 dinars.  A ce problème crucial s’ajoute celui de l’intervention de plusieurs ministères dans le domaine de la pêche. Le marin-pêcheur se retrouve tiraillé entre plusieurs ministères comme le ministère du Transport et le ministère de l’Agriculture. Cela a incité l’organisation agricole à proposer la création d’un guichet unique pour les pêcheurs. De même, le prix de l’essence demeure encore problématique pour les petits pêcheurs tunisiens.

[raside number= »3″ tag= »pêche »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here