Un prêt de 464 MD de la BERD pour la ligne ferroviaire Tunis-Kasserine et Moknine-Mahdia

BERD ligne ferroviaire

La Banque Européenne de la Reconstruction et du Développement (BERD) a accordé aujourd’hui à la Tunisie un prêt de 160 millions d’euros, soit l’équivalent de 464 millions de dinars.

Ce financement permettra à la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) d’accroître sa capacité pour un réseau ferroviaire confronté à une demande de plus en plus croissante, tout en renforçant la fiabilité et la qualité du service.

Ce prêt sera remboursé sur une période de 18 ans dont cinq ans de grâce et un taux d’intérêt de 1%. Il permettra de moderniser et de réaligner la ligne existante entre Tunis et Kasserine, favorisant les flux de marchandises, de services et de personnes via le réseau ferroviaire, ainsi que le doublement et l’électrification de la dernière section de la ligne du Métro du Sahel reliant les villes de Moknine et Mahdia et le renforcement de la flotte par l’acquisition de six trains électriques modernes.

Signature de la convention de financement en présence de Zied LADHARI, et Mme Sue BARRETT et en présence du PDG de la SNCFT
Signature de la convention de financement en présence de Zied LADHARI, et Mme Sue BARRETT et en présence du PDG de la SNCFT

Ce financement contribuera à une meilleure intégration des gouvernorats du nord-ouest et du centre-ouest de la Tunisie avec la capitale Tunis.

Le doublement et l’électrification de la dernière section de la ligne du Métro du Sahel reliant les villes de Moknine et Mahdia et le renforcement de la flotte par l’acquisition de six trains électriques modernes permettront de réaliser des économies d’énergie et de réduire les émissions de carbone de 14 000 tonnes par an.

«On estime en outre que l’amélioration du service ferroviaire s’accompagnera d’une réduction de la circulation sur le réseau routier de quelque 10 millions de véhicules par kilomètre par an d’ici 2021», lit-on dans un communiqué de la BERD.

Un programme de développement de SNCFT sera également mis en place, afin de soutenir le plan de restructuration de l’entreprise et la mise en œuvre de mesures destinées à renforcer sa viabilité financière sur le long terme et son efficience opérationnelle.

«Nous sommes ravis de soutenir cet important projet ferroviaire, soulignant ainsi l’engagement ferme de la Banque en faveur du programme de développement de la Tunisie pour la période 2016-20, qui fait de la modernisation des infrastructures de transport, et notamment du rail, l’un des principaux moteurs du développement économique et de l’inclusion régionale», s’est félicitée Sue Barrett, directrice des Transports à la BERD.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here