La KfW renforce son intervention dans le secteur de l’eau

La KfW, Banque de Développement Allemande, le Gouvernement Tunisien ainsi que l’Office National de l’Assainissement (ONAS) et la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) ont signé, au Ministère des Affaires Étrangères, ce mardi, 19 décembre 2017, trois accords de prêts et un accord de financement visant à mettre en place de nouveaux programmes dans les domaines de l’efficacité énergétique dans l’assainissement avec l’ONAS, l’amélioration de la qualité de l’eau potable avec la SONEDE et la  gestion intégrée des ressources en eau avec le Ministère de l’Agriculture. Pour le compte du Gouvernement Fédéral Allemand, la KfW mettra à la disposition du Gouvernement Tunisien, de l’ONAS et de la SONEDE des prêts s’élevant à 82 millions d’euros ainsi qu’un don de 2,5 millions d’euros se détaillant comme suit :

Deuxième tranche du «Programme National d’Amélioration de la Qualité de l’Eau Potable II »

La pénurie d’eau qui s’aggrave en Tunisie constitue un des obstacles majeurs pour le développement socioéconomique du pays. La signature d’un accord de prêt avec la SONEDE pour un montant de 40,0 millions d’euros permettra de financer six stations de dessalement d’eau saumâtre, notamment à Sidi Bouzid, Gafsa, Kébili, Degueche et Ben Guerdane. Les stations de dessalement contribueront à la réduction de la sévère pénurie d’eau en Tunisie et assureront l’approvisionnement en continu avec une qualité d’eau propre et suffisante et répondant aux normes de l’eau potable tunisiennes. Le promoteur du projet est la SONEDE qui entretient depuis de nombreuses années une excellente coopération et collaboration avec la KfW dans divers projets d’approvisionnement en eau potable.

Efficacité énergétique dans l’assainissement

La KfW et l’Office National de l’Assainissement (ONAS) ont également signé un contrat de prêt portant sur un montant de 32 millions d’euros qui sera affecté au programme « Maîtrise de l’énergie » mis en œuvre par l’ONAS. Ce programme concerne l’amélioration de la maîtrise de l’énergie et l’efficacité énergétique des stations d’épuration tunisiennes. L’objectif du programme est l’optimisation de la consommation énergétique dans les stations d’épuration (STEP) par l’utilisation des technologies et des équipements innovateurs d’optimisation énergétique tout en exploitant les STEP du programme d’une manière rationnelle et conforme aux normes tunisiennes de rejet sans interruption pendant toute la durée de vie des ouvrages. La réduction de la consommation énergétique ainsi que l’autoproduction d’énergie à partir de biogaz ou à partir des installations photovoltaïques sur les STEP visent à diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

« Fonds de Bonne Gestion » en milieu rural

La KfW et le ministère des Affaires étrangères ont signé un contrat de prêt d’un montant de 10 millions d’euros et un contrat de financement de 2,5 millions d’euros (sous forme de don) pour le projet « Fonds de Bonne Gestion » qui vise à la pérennisation des systèmes d’adduction d’eau potable (AEP) et de petite et moyenne hydraulique (PMH) dans le milieu rural. Il a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population cible à travers une gestion durable et une utilisation efficace des ressources en eau en milieu rural. Le don sera utilisé pour une assistance technique au personnel de la Direction Générale du Génie Rural et de l’Exploitation des Eaux (DGGREE) du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche (MARHP), des Commissariats Régionaux au Développement Agricole (CRDA) de Kairouan, Kasserine, Sidi Bouzid, Mahdia et Sfax et des Groupements de Développement Agricole et des Groupements hydrauliques (GDA/GH) concernés par ce projet pilote. L’engagement de la KfW dans le domaine de l’eau se base sur la politique hydrique nationale du gouvernement tunisien et sur le concept sectoriel « Eau » du gouvernement fédéral allemand, ayant comme l’un de ses objectifs principaux, une gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) dans le but de contribuer au développement socioéconomique dans les régions rurales et défavorisées.

KfW : Qui sommes-nous ?

La Banque Allemande de Développement (KfW) agit pour le compte du Gouvernement Fédéral Allemand. Elle soutient les réformes, les infrastructures et les systèmes financiers pour une croissance économique socialement équitable et respectueuse de l’environnement dans les pays en voie de développement. Ses objectifs comprennent la réduction de la pauvreté, le maintien de la sécurité et de la paix, la protection de l’environnement et du climat ainsi que la promotion de la mondialisation dans des conditions équitables.

La KfW est membre du groupe bancaire du même nom et a son siège à Francfort. Elle dispose d’un effectif d’environ 5800 employés et un réseau de plus de 80 bureaux et représentations dans le monde entier. Elle est l’un des principaux bailleurs de fonds bilatéraux dans le cadre de la coopération financière et est présente et représentée en Tunisie depuis les années 60.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here