Carthage Cement : vers le consensus sur l’avenir de l’entreprise ?

carthage cement

La grève prévue pour  trois jours à Carthage Cement (31 octobre, 1er et 2 novembre) a finalement été annulée à la suite d’une réunion de travail entre le secrétaire général de l’Union tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, Adel Grar, président-directeur général d’Al Karama Holding,  Ridha Chalghoum,  ministre des Finances, et Brahim Sanaa, PDG de Carthage Cement.

La grève a été annulée suite à un accord sur le retour immédiat au travail résultat de la tenue de plusieurs réunions entre la direction de l’entreprise et le syndicat afin de garantir un climat social favorable.

Concernant les emplois, il a été convenu de faire participer le syndicat au moment de la préparation du cahier des charges relatif à la liquidation de l’entreprise.

Pour rappel, Carthage Cement a clôturé l’année 2016 avec une croissance de 7% par rapport à l’exercice 2015. Ses revenus sont passés de 184,2 MTD à 197,4 MDT. A fin 2016, les investissements Carthage Cement ont atteint 19,7 millions de dinars enregistrant ainsi une évolution de 14% par rapport à 2015. L’endettement s’élève à 511 millions de dinars. Notons aussi que fin 2016, l’entreprise employait environ 800 personnes.

[raside number= »3″ tag= »Carthage Cement »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here