Marché britannique des voyages : la reconquête en point de mire

Britanniques voyages
Photo d'archives : Selma Elloumi rekik avec Boris Johnson ministre des Affaires étrangères britannique le 4 mai

Après le récent débat portant sur le marché français, l’Observatoire du tourisme récidive et organisera demain 10 octobre 2017 à Tunis un séminaire sur « Le marché britannique : quelle stratégie pour la reprise ? ».

Depuis la levée des restrictions de voyages sur la Tunisie, décidée par les autorités britanniques en août denier, le marché anglais des voyages a suscité une importante mobilisation auprès des professionnels et de l’administration du tourisme. A fort juste titre quand on sait l’importance du potentiel émetteur de ce marché.

En effet, en 2014 plus de 420 000 touristes anglais ont choisi la Tunisie pour leurs vacances. Depuis le marché a connu les plus fortes baisses en raison essentiellement des attentats terroristes survenus en 2015 ayant engendré plusieurs victimes de nationalité britannique.

Aujourd’hui et pour les neuf premiers mois de 2017, le compteur n’a enregistré que 20 000 arrivées ; soit une légère hausse de 17% par rapport à 2016 et une importante baisse de 94% par rapport à la même période de 2014.

Apres l’amélioration des conditions sécuritaires dans le pays et la levée des restrictions de voyages la reconquête du marché est à l’ordre du jour.

Pour ce faire, il s’est appuyé sur le concours du Ministère du Tourisme, l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), les fédérations professionnelles du secteur et la compagnie aérienne nationale Tunisair ainsi que les professionnels opérant sur le marché.

Tous sont mus par la volonté de reconquérir les parts de marché perdues sur la Grande-Bretagne.

Au menu du séminaire de demain figurent plusieurs communications, notamment celles des présidents des fédérations tunisiennes de l’hôtellerie et des agences de voyages. Mehdi Ben Abdallah président de la chambre de commerce tuniso-britannique aura également l’occasion de se prononcer sur la question.

Les responsables de l’ONTT et de Tunisair ont été par ailleurs invités à présenter leurs programmes sur le marché britannique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here