La BID poursuit son soutien à la Tunisie

Un séminaire s’est tenu aujourd’hui, 26 septembre, pour discuter le document de partenariat stratégique de la coopération entre la République tunisienne et la Banque islamique du développement (BID).

La stratégie, qui n’a pas été finalisée pour le moment, a été soumise aux discussions des parties prenantes, et ce, en présence de Zied Laâdhari,  ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale et Ahmed Salah Hariri,  directeur du département des programmes des pays de la région relevant de la BID.

De son côté, Zied Laâdhari, a indiqué que la Banque a déjà accordé un financement de 9 millions de dollars jusqu’au mois de décembre 2016 à la Tunisie. Sur les 9 millions, 4 millions de dollars ont été alloués au financement de projets de développement et 3 millions de dollars pour le financement du secteur du commerce.

Pour le ministre, ce montant débloqué par la banque est synonyme de son engagement vis-à-vis de la Tunisie. Ainsi, « un travail en commun sera fait entre la Tunisie et la Banque du développement islamique dans l’objectif de finaliser et bien préparer le contenu du document de partenariat stratégique pour la coopération entre eux », affirme le ministre.

Le ministre a fait savoir que la banque s’est engagée à accorder un montant de 1500 millions de dinars d’ici 2020. En partenariat avec la Banque islamique du développement, un grand événement se tiendra à Tunis au printemps prochain, a fait savoir le ministre et de préciser que c’est un événement qui va rassembler tous les responsables de cette banque. « Un événement pareil donnera plus de visibilité à la Tunisie et ne manquera pas  d’embellir son image », indique-t-il.

Le ministre a fait savoir que le montant accordé par la banque sera sous forme des prêts avec des avantages et des dons. A cet égard, le ministre a rappelé que la Banque islamique de développement est une institution dont l’objectif est le développement, raison pour laquelle les taux de ses crédits ne sont pas élevés.

Le directeur du département des programmes des pays de la région relevant de la BID, Ahmed Salah Hariri a affirmé qu’environ 50% des projets de la banque ont été réalisés en Tunisie.

« Nous ambitionnons à accélérer le rythme de nos interventions en Tunisie, dans les prochaines années », dit-il. De même, il a indiqué que la banque prévoit l’organisation de plusieurs événements économiques en Tunisie, notamment en ce qui concerne l’emploi des jeunes et la promotion de la finance islamique.

Il est à noter que le  total des interventions de la banque en Tunisie s’élève à 870 millions de dollars jusqu’au mois de mai 2013 (soit l’équivalent de 1.2 milliard de dinars tunisiens) pour 29 projets dans les domaines suivants : l’éducation et l’enseignement supérieur, l’environnement, l’eau, l’énergie, la santé, le secteur privé et l’aide aux micro-projets.

Par ailleurs, les axes du document de partenariat stratégique pour la coopération sont :  l’intégration sociale, le développement, la contribution à l’amélioration de l’infrastructure et la promotion du secteur privé. D’ici le mois de novembre prochain, ce document sera finalisé par les deux partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here