Slim Riahi, interdit de voyage

Intervenant sur les ondes de Radio Mosaique fm, Slim Riahi,  président de l’Union patriotique libre (UPL),  a affirmé qu’il vient d’être interdit de voyage, suite à la demande du ministère public.

Ainsi, il a indiqué qu’en sortant  du Palais de Carthage, après son entrevue avec le Président de la République, son avocat l’a contacté  pour l’informer que  le ministère public a demandé au premier juge d’instruction de lancer une interdiction de voyage suite aux informations relayées sur les réseaux sociaux et médias indiquant que Slim Riahi envisage de quitter le pays.

Son avocat va présenter un recours contre cette décision. Par ailleurs, Slim Riahi a précisé que le voyage en question était déjà prévu dans le cadre d’affaires professionnelles et qu’il ne compte en aucun cas quitter définitivement le pays.

Sur un autre volet, Slim Riahi a indiqué que  le gel de son argent est le résultat des agissements d’un groupe d’arnaqueurs qui a présenté de faux documents.   » Quand on fait de la politique, on s’expose à toutes sortes de persécutions. Il faut faire avec « ,   indique-t-il. Commentant le déroulement de son procès, il a fait savoir que  « la justice est indépendante, contrairement à ce que l’on pourrait croire ».  Pour lui,  l’UPL demeure la troisième force politique dans le pays et si les élections se tiendront demain l’UPL aura les même résultats qu’en 2014.

slim

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here