CTAMA : le personnel contre la nomination d’un administrateur judiciaire

Le personnel de la  Caisse tunisienne d’assurances mutuelles agricoles (CTAMA) refuse  la tentative de mettre l’institution sous la tutelle d’un administrateur judiciaire. Raja Sayari, chargée de communication et employée  au sein de l’entreprise, explique la situation  pour leconomistemaghrebin.com

Deux ex- agents généraux de la CTAMA ont saisi la justice dans l’intention de mettre la Caisse sous la tutelle d’un administrateur judiciaire et ce malgré les indices positifs dans le rapport financier de l’assurance agricole : « Cela s’est fait malgré  la bonne  situation de l’assurance qui  ne nécessite pas la nomination d’un administrateur judiciaire », indique Raja Sayari.  Afin de justifier ses propos, elle se réfère au rapport financier annuel  de l’assurance vérifié et validé  par deux contrôleurs de l’Etat désignés par le Comité Général des Assurances (CGA). D’après notre interlocutrice il ressort de la lecture du rapport que l’entreprise est en train de réaliser des bénéfices.

Toujours selon la même source,  les deux agents généraux qui travaillaient avec la CTAMA  «  ont été licenciés étant donné qu’ils ont trahi l’entreprise. D’autres parties sont également impliquées dans la saisine de la justice », avance-t-elle. Notons qu’un référé est en cours au Tribunal de première instance de Tunis pour annuler la demande de mise sous tutelle.

D’après Raja Sayari, il se peut que le tribunal émette son verdict aujourd’hui. Le personnel de la CTAMA a observé un sit-in devant le CGA puis  devant le ministère des Finances pour affirmer leur volonté de garder l’entreprise indépendante . La CTAMA compte 400 employés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here