Tunisie – UE : la coopération s’étend à la santé et à la réforme administrative

Johannes Hahn, commissaire européen pour l’élargissement et la politique européenne de voisinage, est en visite officielle de deux jours les 4 et 5 septembre en Tunisie.

Lors de sa visite, il a eu un entretien avec Khemaies Jhinaoui, ministre des Affaires étrangères, à l’issue duquel il a déclaré : « Il est temps de parler de l’avenir des relations entre la Tunisie et l’Union européenne. »

Et de poursuivre: « Nous avons convenu de mettre en place des réformes. Tout comme il est question de signer deux accords de financement d’un montant de 94 millions d’euros pour la modernisation de l’administration et de la santé. »

De ce fait, Johannes Hahn affirme être un défenseur des intérêts de la Tunisie auprès du Conseil de l’Europe: « Je suis le plus ardent défenseur du partenariat privilégié avec la Tunisie en y mettant un  soutien exceptionnel qui sera basé sur l’accélération des réformes. »

Il recommande l’implication des deux parties pour mieux faciliter le dialogue social et faire de la Tunisie « un hub d’investissement par excellence ». 

Il ajoute: « Nous voulons que la Tunisie  figure parmi les premiers pays dans le domaine des affaires, tout en rappelant qu’en  2012, la Tunisie était classée au 55e rang dans le domaine des affaires sur un total de 150 pays  alors qu’elle se trouve aujourd’hui au 77ème rang. Notre but, d’ici 3 ans, en 2020 est de placer la Tunisie au 50ème rang. »

La mise en œuvre des réformes économiques est nécessaire pour rétablir la stabilité macroéconomique, attirer les investisseurs et relancer l’économie tunisienne et la promotion de la cohésion sociale et régionale en assurant un accès équitable à des services sociaux de qualité dans toute la Tunisie. Ce sont autant de recommandations du Conseil de l’Europe.

De son côté,  Khemais Jhinaoui a lui aussi rappelé l’importance pour la Tunisie d’avoir l’appui de l’Union européenne, tout en mettant l’accent sur les objectifs souhaités et les prochains défis à relever sur le plan socioéconomique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here