La carte de soins intelligente: que des avantages !

« La question de la carte électronique intelligente pour les affiliés de la CNAM sera prochainement débattue »,  a fait savoir Mohamed Trabelsi, ministre des Affaires sociales dans une déclaration aux médias.

Tout comme il a rappelé son importance afin de garantir un meilleur suivi, mais plus encore assurer la bonne gestion.  Il déclare dans ce contexte: « Ce concept ne date pas d’hier, il date de 2007, mais à chaque fois, il a été reporté à trois reprises, 2007, 2015 et 2016 ». 

Vers un système de réforme des caisses sociales ? Mohamed Trabelsi a ressuscité cette vieille idée laquelle, selon lui, est seule à même de moderniser  et de combler le déficit des caisses sociales.

Rappelons que la CNSS, qui couvre le secteur public et privé, accusait en 2012 un déficit à hauteur de 78 millions de dinars. En cinq ans, il s’est multiplié par six, soit 470 MD.

Rappelons qu’en 2014 le nombre des retraités dans le secteur privé s’élevait à 671 648 (CNSS) contre 304 391 dans le secteur public (CNRPS).  D’où l’importance de trouver la solution idoine pour endiguer ce déficit.

Par ailleurs, M. Trabelsi a souligné que les causes du déficit des caisses sociales sont également liées aussi à des cas de corruption. C’est ce qu’a révélé le dernier rapport de la Cour des Comptes  qui a mentionné un grand trafic de médicaments avec une perte estimée à 11 MD à la Clinique Al Omrane relevant de la CNSS, ainsi que les dépassements  liés à des factures délibérément gonflées lors de visites médicales, des cartes de remboursement falsifiées, des certificats médicaux pour faux malades…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here