Tunisie: dix startups bénéficieront du programme Start’Act

Startups labellisées Tunisie

Dix startups ont été retenues pour la 2ème édition de l’accélérateur Start’Act, le programme initié par l’association Carthage Business Angels avec le soutien du ministère des Finances et l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD).

Le comité de sélection de ce programme, composé des représentants d’UGFS-NA, d’Innovest, de BIAT Capital Risque, de la DIVA Sicar, de la CDC Gestion et de la Caisse des dépôts et consignations a choisi, parmi plus de 90 candidatures, les dix startups innovantes les plus prometteuses pour la Tunisie et touchant différents domaines d’activités.

Soutenue par des experts qualifiés et identifiés en fonction des problématiques rencontrées par les startups,  chaque  équipe  bénéficiera  d’une expertise spécifique en fonction des caractéristiques de chaque startup.

Ces dix startups sont les suivantes  : ProvenMed, Evey, M2M, Neoshop, WanaGames, Stars ID, Iris Technologies, Incept, Kotech et Pharmatech.

A noter que Start’Act est un programme d’accélération pionnier qui a été développé et implémenté par une équipe d’experts de haut niveau. Il vise l’accès au marché et comprend une combinaison de services financiers et non financiers, du coaching et du mentorship personnalisés et d’un environnement hautement collaboratif et ouvert à l’international.

L’objectif étant de renforcer la capacité de la startup à décrocher de nouveaux contrats, à constituer un panel d’utilisateurs et à accélérer sa croissance et son ascension.

Article précédentSyphax Airlines-Leila Chettaoui: “C’est véritablement un booster à la lutte contre la corruption”
Article suivantL’Ordre des avocats refuse de discuter avec le ministère des Finances
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here