Syphax Airlines-Leila Chettaoui: « C’est véritablement un booster à la lutte contre la corruption »

Leila Chettaoui L'Economiste Maghrébin

Le Conseil Supérieur de l’Aviation civile  vient de refuser de renouveler l’autorisation d’exploitation à  Syphax Airlines lors de sa réunion dans la journée du 30 août.

L’affaire Syphax Airlines a été révélée par les députés du bloc parlementaire Machrou3 Tounes, Leila Chettaoui, membre de la commission parlementaire d’enquête sur l’envoi des jeunes dans les zones de conflit, et Sahbi Ben Fraj,  sous la pression de l’opinion publique qui la considère comme étant un scandale qui ne dit pas son nom.

 A ce propos, Leila Chettaoui nous a déclaré : « Je suis soulagée de voir la loi reprendre droit de cité et fière de notre société civile qui est une véritable sentinelle. La route est encore longue et les dossiers semblables à Syphax sont nombreux. Oui, effectivement c’est véritablement un booster à  la lutte contre la corruption et c’est avec de pareils succès que nous redonnons confiance aux Tunisiens. Les succès donnent envie de continuer de se battre et d’y croire ». 

Rappelons que lors de son intervention à l’ARP, lorsqu’elle avait interpellé  devant tous les députés le PDG de la compagnie aérienne privée, elle avait déclaré :  » Il s’agit d’un cas de corruption gravissime car il porte atteinte à la sûreté de l’Etat quand  cette compagnie utilise comme moyen de transport ses avions pour transférer des jeunes en Syrie, avec la complicité de la Turquie ». Mme Chettaoui  avait ajouté que ces transferts de jeunes en Syrie se faisaient au moyen d’ un avion en particulier, celui ayant appartenu au gendre de Ben Ali, Sakher El Matri, avion acquis par Mohamed Frikha avec des deniers publics ».

Tout comme elle a rappelé que lors de la visite officielle du Chef du gouvernement en Allemagne, la Chancelière Angela Merkel avait demandé à Youssef Chahed de faire pression sur Syphax Airlines pour qu’elle rende les avions allemands détenus illégalement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here