Tourisme: courbe ascendante et promesses…

amel hachani - l'économiste maghrébin

Des chiffres qui revigorent incontestablement, comme en témoignent ceux des huit premiers mois de l’année en cours.

Le tourisme  semble avoir  retrouvé ces derniers temps des couleurs puisqu’il affiche des paramètres bien encourageants, proches de la vitesse de croisière d’il y a quelques années  et du rythme des années de belles moissons.  En effet, les chiffres annoncés dernièrement ont de quoi conforter et permettre l’optimisme. Les plages et les hôtels ont repris les allures du cosmopolitisme d’il y a quelques années puisque des retrouvailles ont eu lieu avec des touristes de nombreux pays,  européens, entre autres.  Durant les huit mois écoulés, le nombre des nuitées recensées a de quoi redorer le blason d’un secteur pris dans la tourmente des  événements qu’a connus le pays ces dernières années du fait de la conjoncture économique, les menaces terroristes et les aléas de toutes sortes. Manifestement, il y a reprise.

Déjà on a annoncé tout dernièrement que l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) prévoit,  pour 2017, que plus de 7 millions 500 mille touristes fouleront le sol national, soit 30% de plus du nombre enregistré l’année écoulée. Rien que pour le premier semestre de l’année en cours, les scores ont été des plus heureux puisqu’on a dépassé de loin ceux enregistrés durant la même période ces dernières années.   En huit mois, 4. 580.000 touristes ont fait le déplacement en Tunisie. Ce mouvement a permis d’enregistrer une rentrée d’argent évaluée à 613 millions de dollars. Toutefois, les touristes algériens demeurent en tête de la liste de tous nos hôtes de nombreuses régions du monde avec un score de 60%.

Pour illustrer cette évolution, et à titre d’exemple, des chiffres révélateurs sont venus confirmer la reprise. Ainsi pour Sousse et durant les huit premiers mois de l’année en cours, 600 mille visiteurs de diverses nationalités, algériennes et européennes principalement,  y ont séjourné, ce qui a sensiblement augmenté  la fréquence des activités au niveau de la région. Ainsi, le chiffre de 611  mille nuitées a été atteint, ce qui correspond, en fait, à une augmentation de 19.1 % comparativement avec le score de 2016. Il est toutefois opportun de relever une hausse sensible de la présence française parmi nos hôtes au niveau de la région. Il en est de même avec les Allemands et les Russes avec un chiffre avoisinant les 74 mille touristes.

Manifestement, tout porte à croire que l’on s’achemine vers un taux d’occupation  très encourageant de nos structures hôtelières, annonciateur de la reprise tant attendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here