Pétrole et chimie : production en deçà des attentes

Aucun gouvernement n’a pris de mesures importantes dans le secteur de la chimie et du pétrole, malgré le poids important de ce secteur dans l’économie tunisienne déclare Hasnaoui Smiri, le secrétaire général de la Fédération générale de pétrole et de produits chimiques, lors de son passage sur Nessma live.

Dans le même contexte, il a indiqué que la production de pétrole en Tunisie a connu une chute, étant donné qu’elle est passée de 28 mille à 22 mille barils par jour. Et de rappeler que la consommation est de l’ordre de 80 mille barils par jour.

Sur un autre volet, il a pointé le doigt sur le fait que le Groupe chimique ne produit que 30% de sa capacité. Quant à la CPG, l’intervenant a fait savoir que les ouvriers et la compagnie ne sont pas responsables des grèves qui entravent le bon déroulement du travail depuis six mois.

En ce qui concerne la vente des pneus, elle a atteint 2 millions 400 mille pneus dont 600 mille sont produits en Tunisie.

Enfin, il est à noter qu’en raison de la suspension des activités pétrolières, la Tunisie a perdu 200 millions de dinars durant les quatre derniers mois, alors pourtant que le gouvernement a accepté plus que 90% des revendications des sit-inneurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here