Samir Ettaieb: “Le gouvernement d’union nationale restera en place jusqu’à 2019”

Remaniement ministériel, bilan du ministère de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, ce sont autant de sujets qu’a évoqués Samir Ettaieb, dans une déclaration aux médias.

Concernant le remaniement ministériel,  Samir Ettaieb soutient que  le départ de Md-Fadhel Abdelkéfi  est une  grave perte, sachant que  les débats sur la la loi de Finances 2018 vont bientôt commencer et qu’une telle compétence n’est pas facile à remplacer.

Et de poursuivre: “Nous continuons à subir des pressions. Ce qui n’est pas nouveau depuis que le Chef du gouvernement a lancé la guerre contre la corruption. La campagne de diffamation que certains mènent contre le gouvernement dans le but de l’affaiblir a des relents de complot sinon comment expliquer, renchérit-il, qu’une ancienne affaire judiciaire soit remise sur le tapis au moment précis où la loi de Finances pour 2018 va être  examinée ? Sans parler de la question de la présidentielle qui n’a jamais été évoquée par Youssef Chahed  lors des réunions successives du gouvernement, assure-t-il.

Selon lui, les défis sont de taille avec une situation de plus en plus alarmante. Il conclut: “Le gouvernement d’union nationale doit poursuivre son travail jusqu’à 2019.  Tous les Tunisiens sont appelés à se mobiliser  contre la corruption car c’est une cause nationale”.

Un tel remue-ménage dans le gouvernement d’union nationale permettrait-il de stabiliser la situation du pays sur le plan socio-économique ou politique? Or trancher entre un remaniement ministériel basé sur les compétences ou fondé sur des calculs partisans. Cela dit, il est vrai qu’avec  le jeu des chaises vides de certains ministères, beaucoup est à perdre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here