1,9% de taux de croissance au premier semestre 2017

Les chiffres clés du premier semestre de l’année 2017 ont été présentés, hier, lors d’un point de presse présidé par Mohamed Fadhel Abdelkefi, ministre de l’Investissement, du développement et de la coopération internationale et ministre des Finances par intérim, par Hédi Saïdi, Directeur général de l’Institut national de la statistique (INS) et Khalil Abidi, PDG de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA).

croissance

Ainsi, le taux de croissance enregistré en Tunisie au terme des six premiers mois de l’année 2017 a été de l’ordre de 1,9% contre 1% durant la même période de l’année précédente. Sachant que le taux de croissance enregistré lors du deuxième trimestre de 2017 s’est établi à 1,8%.

Cette croissance enregistrée dans le secteur agricole se décline en  3,8 % pour le secteur des services marchands et  4,2% pour les services non-marchands. En revanche, le secteur industriel a affiché une baisse de 2%.

Mohamed Fadhel Abdelkéfi  a déclaré que le taux de croissance enregistré aurait été de 2,3% au lieu de 1,9% si les indicateurs hydrocarbures n’avaient pas baissé. Et pourtant, les indicateurs de croissance durant cette période  confirment, selon ses dires, les estimations du gouvernement d’union nationale qui a annoncé un taux de croissance aux alentours de 2,5% à la fin de l’année en cours.

Quant aux investissements directs étrangers (IDE), Khalil Abidi a indiqué qu’ils ont atteint une hausse de 1,8% pendant le premier semestre 2017, passant de 950,8 millions de dinars durant les six premiers mois de 2016 à 967,8 millions de dinars.  Et d’ajouter que les investissements étrangers prévus sont estimés à 2500 millions de dinars à la fin de cette année et 3000 millions de dinars à la fin de 2018.

A noter que les investissements ont été répartis en investissements directs d’une valeur de 944,8 millions de dinars et en investissements de portefeuille (23 millions de dinars).

Pour sa part, Hédi Saïdi a précisé que le taux de chômage s’est stabilisé à 15,3%, soit un nombre de chômeurs passant de 625.6 mille au premier trimestre de 2017 à 626.1 mille au deuxième trimestre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here