ARP- Absentéisme : la retenue sur salaire est désormais applicable

plénière - l'économiste maghrebin

Dans un communiqué rendu public, hier, l’Assemblée des représentants du peuple a annoncé que 25 mille dinars ont été retenus sur les salaires des députés absents. 

L’absentéisme chez les députés est devenu un phénomène qui prend de l’ampleur que ce soit en commission ou en séance plénière, retardant l’adoption de projets de loi faute de quorum.  L’ONG Al Bawsala était la  première à s’en indigner en maintes occasions : selon elle, le total du retard cumulé par les commissions permanentes lors des réunions est de 351 heures et 23 minutes, alors que celui des commissions spéciales est de 32 heures.  Pour contrer l’absentéisme des députés, l’article 3 du  règlement intérieur de l’ARP  stipule que les députés qui ont cumulé trois absences durant un mois de plénières ou 6 absences durant les travaux des commissions seront sanctionnés par une retenue sur  salaire.

Il va sans dire que cette mesure a soulevé un tollé parmi certains députés qui s’en sont offusqués. Tel le député Ahmed Saïdi du parti Al Moubadra, lequel s’était exclamé, lors d’une plénière en 2016, que les députés « ne sont pas des travailleurs de chantiers pour les sanctionner de la sorte ». Une déclaration qui a  provoqué l’indignation des internautes, ce qui a acculé ce même député à présenter des excuses sur les ondes radiophoniques.

Pour certains, il n’est pas inutile de rappeler aux députés adeptes de l’école buissonnière que ce sont les contribuables, en définitive, qui paient leur salaire et par conséquent, s’absenter de la sorte revient à dilapider l’argent des contribuables tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here