La BFPME et Maxula Gestion se mettent à deux pour le sauvetage des entreprises en difficulté

Slim Feriani directeur général de la BFME et M. Raouf Aouadi, PDG de Maxula gestion

La Banque de financement des petites et moyennes entreprises (BFPME) et la société de gestion d’actifs Maxula Gestion viennent de signer un protocole d’accord de financement de projets au profit des PME tunisiennes désireuses d’élargir leurs activités et qui passent par des difficultés, aujourd’hui, 20 juillet, au siège de la BFPME. 

La cérémonie s’est tenue en présence de Slim Feriani, Président directeur général de la BFME  et M. Raouf Aouadi, PDG de Maxula Gestion. Prenant la parole, Slim Feriani a indiqué que la signature du protocole d’accord est une forme de PPP tout en affirmant que les deux organismes ont mis la main dans la main pour le bien des PME tunisiennes.  Pour lui, réaliser  cet accord n’a pas été une chose aisée, notamment avec  la saison estivale et le peu de temps consacré aux négociations entre les deux parties.

Pour placer le sujet dans son contexte, Slim Feriani est revenu sur l’historique de la BFPME. Il a tenu à rappeler qu’il s’agit d’une jeune banque qui a n’a que 12 ans de vie et qui a reçu dix mille demandes de financement  dont 2500 ont été approuvées  et 1600  financées. D’ailleurs, en tout et pour tout, la BFPME a contribué au financement de  10% de PME tunisiennes.

Concernant la nature du financement, 80% sont dédiés à la création de nouveaux projets et 20% au financement des extensions de projets.  30 mille emplois ont été créés à travers les projets financés. En tout,  la BFPME traite quelque 100  demandes de financement par  mois et finance entre 20 à 25% des dossiers traités mensuellement.

Pour mener à bien son projet, il faut au minimum avoir deux ans d’expérience, d’après le directeur général de la BFPME et avoir un capital permettant l’avancement du projet.  Dans le même contexte, il a indiqué qu’il s’est avéré que plusieurs PME se trouvent en difficulté après l’obtention du prêt. «  C’est pourquoi,  nous avons décidé de faire ce partenariat avec  Maxula Gestion pour les assister et les encadrer ». Slim Feriani a indiqué que des négociations sont en cours entre la BFPME et le ministère des Finances pour obtenir 100 millions de dinars supplémentaires pour subvenir aux demandes de financement.

Raouf Aouadi, PDG de Maxula Gestion, de son côté, s’est félicité de cet accord et n’a pas manqué d’exprimer sa fierté.  Il a, en outre,  indiqué que Maxula Gestion gère trois fonds d’investissement : le premier d’une valeur de 17 millions de dinars, le deuxième d’un montant de 13,5 million de dinars et le troisième de 20 millions de dinars.  Les trois fonds ont déjà entamé les négociations avec des entreprises en relation avec la BFPME et quatre entreprises ont reçu le feu vert de Maxula Gestion. L’objectif est clair : sauver les PME en difficulté, notamment dans les zone intérieures,  et ce, en leur procurant  les fonds nécessaires, en les aidant dans la gestion de leurs entreprises à travers l’assistance et l’encadrement  positif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here