Les hôteliers misent de plus en plus sur le tourisme intérieur

Tunisia Hospitality Award L'Economiste Maghrébin

En marge d’un point de presse, organisé aujourd’hui, les représentants de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) ont présenté un état des lieux de l’activité hôtelière en cette saison touristique.

En ce début de saison estivale, la FTH se félicite des prémices de reprise de l’activité hôtelière en Tunisie. Une reprise qui a été confirmée, jusqu’au 30 juin 2017,  par une hausse de 20,3% au niveau des nuitées effectuées par les clients tunisiens par rapport à la même période de l’année précédente, soit 2 007 674 nuitées contre 1 669 560 au premier semestre 2016 et 1 916 303 en 2014.

Au total, le nombre des nuitées effectuées par les clients tunisiens (non résidents  et résidents à l’étranger) a été de 6 420 327 à fin juin 2017, contre 5 338 375 à fin juin 2016 et 11 052 985 durant la même période de 2014, soit en hausse de 20,3% par rapport à 2016 et une baisse de 41,9% par rapport à 2014.

Pour cette année, la hausse reflète, selon la FTH, la satisfaction des clients tunisiens de leurs séjours hôteliers. D’ailleurs, les résultats de l’étude, menée en avril 2016 sur un échantillon de 1500 personnes sur tout le territoire tunisien, ont démontré que 84% des interrogés se déclarent satisfaits.

FTH nuitées

Ce qui a poussé les hôteliers à miser beaucoup plus sur le tourisme intérieur, qui a sauvé, depuis la révolution et notamment après les attentats terroristes, le tourisme tunisien.

A cet égard, l’hôtellerie tunisienne se doit de présenter un produit conforme aux standards internationaux et aux attentes des clients, aussi bien tunisiens qu’étrangers. Et vu que les normes de classification datent de 2005 et concernent principalement des critères matériels et non de service, la FTH réitère sa demande de révision de ces normes et recommande aux vacanciers de faire preuve de vigilance avant de réserver leurs séjours dans les hôtels et de bien vérifier les commentaires postés sur le Net.

La FTH a, également, appelé à élaborer une stratégie nationale avec la participation de toutes les parties prenantes, et ce, afin de développer la qualité des services.

En ce qui concerne les touristes étrangers, les responsables ont précisé que les réalisations sur les marchés traditionnels, notamment européens, sont en deçà de ce qui était attendu, soit 2 860 373 nuitées au 30 juin 2016 contre 7 848 367 nuitées durant la même période de 2014. Jusqu’au 30 juin 2017, le nombre des nuitées a atteint 3 331 961, soit en hausse de 16,5%. Un nombre qui reste encore trop loin des réalisations de 2014 (une baisse de 57,5%).

Sur un autre volet, Khaled Fakhfakh, président de la FTH, a affirmé que l’open sky, qui ne sera effectif en Tunisie qu’à partir de 2018/2019, est une des solutions pour relancer le tourisme tunisien. Il répond, selon ses dires, à l’évolution de la liberté. Notant que la FTH encourage l’ouverture du ciel sur tous les aéroports tunisiens sauf celui de Tunis – Carthage pour trois ans, et ce, en attendant la restructuration de la Compagnie aérienne nationale Tunisair.

En conclusion, il a annoncé que la FTH œuvre au bon déroulement de la saison estivale et travaillera sans relâche à l’amélioration de l’image de la Tunisie et à la mise en avant du patrimoine matériel et immatériel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here