Tunisie : hausse des investissements agricoles de 87,7%

Investissements-agricoles-l-economiste-maghrebin

Le montant des investissements agricoles déclarés durant les cinq premiers mois de 2017 atteint 688.9 MD contre 367 MD durant la même période de 2016, soit une hausse de 87.7%.

Dans un communiqué rendu public,  le ministère de l’Agriculture a annoncé que les déclarations enregistrées aux mois d’avril et mai 2017, après la promulgation du nouveau cadre juridique de l’investissement, ont enregistré une évolution de 45% au niveau du nombre et 107,4% au niveau de la valeur.

Par ailleurs, la déclaration d’acquisition de  949 tracteurs agricoles a été enregistrée pour un montant avoisinant 70.5 MD soit 63.3% du nombre total des tracteurs acquis chaque année par l’APIA (Agence  de la promotion des investissements agricoles).  Celle-ci a également acquis 43 moissonneuses d’un montant de 10.8 MD, soit 53,8% du nombre total des moissonneuses commandées chaque année.

Le ministère explique cette hausse par l’octroi aux agriculteurs d’une prime spécifique qui atteint 50% du prix de la machine.

Par ailleurs,  l’APIA a approuvé des investissements type B et type C d’un montant de 247.2 MD vers la fin mai 2017 contre 255.4 MD durant la même période de 2016 (-3,2%) et 160.8 MD.

Expliquant cette baisse , le ministère a considéré qu’il s’agit d’une période transitoire entre l’ancien et le nouveau code d’investissement, ce qui nécessite plus de temps afin d’expliquer les concepts et les spécificités du nouveau code d’investissement auprès de tous les intervenants.

Les investissements approuvés par l’agence permettront la création de 2253 emplois durables dont 120 postes pour les diplômés de l’enseignement supérieur contre 2324 emplois durables dont 102 emplois pour les diplômés de l’enseignement supérieur durant la même période en 2016.

Sept gouvernorats, à savoir Kairouan (40.7MD), Béjà (25.6MD), Sidi Bouzid (22.9), Kasserine (20.8MD), Gafsa ( 20.0 md), Nabeul (13.1 MD) et Monastir (13.0MD ) se sont taillé la part du lion des investissements soit environ 63,1%.

La commission nationale d’octroi d’avantages a approuvé, à fin mai 2017, 20 crédits fonciers d’une valeur de 1.5 MD. Ces crédits permettront l’entrée en exploitation de 214 hectares de terres agricoles.

[raside number= »3″ tag= »terres agricoles »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here