UIB – BERD : 40 millions d’euros alloués au financement des TPE et PME tunisiennes

????????????????

Lors d’une cérémonie organisée aujourd’hui, un accord de partenariat a été signé entre l’Union Internationale de Banque (UIB) et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) portant sur une ligne de financement d’une maturité de 7 ans et d’un montant total de 40 millions d’euros (soit l’équivalent d’environ 110 millions de dinars), dédiée au financement des TPE et PME tunisiennes.

A cette occasion, Kamel Néji, Directeur général de l’UIB, a déclaré que cet accord s’inscrit dans le cadre d’un partenariat à dimensions multiples entre les deux institutions financières, incluant également une facilité dédiée au financement du commerce extérieur d’un montant de 10 millions de dollars (soit l’équivalent d’environ 24,5 millions de dinars), qui devrait être signée prochainement.

Ainsi, il a affirmé que l’UIB se dote de nouveaux moyens pour concrétiser son objectif ambitieux de faire croître la taille de son portefeuille d’engagements sur le marché des entreprises d’une enveloppe additionnelle de 1000 millions de dinars à l’horizon 2020.

Engagée dans la mise en œuvre de sa stratégie 2017-2020, ladite banque se donne, en outre, les moyens d’accélérer sa croissance sur le marché des entreprises et de renforcer ses actions d’accompagnement de ses clients sur le marché local et à l’international, qui s’appuient sur des offres et expertises reconnues en matière de solutions de financement des investissements et du cycle d’exploitation, d’opérations de commerce international, de cash management et de conseil.

M. Néji a précisé que les concours de la BERD viennent s’ajouter aux ressources internes de l’UIB, à savoir les dépôts de la clientèle, qui ont vocation à conserver leur part prépondérante, et aux ressources levées régulièrement sur le marché obligataire.

L’UIB s’est, en effet, imposée comme l’un des émetteurs les plus actifs sur le marché obligataire local, avec un volume d’émissions de 366 millions de dinars depuis 2009, dont la dernière , portant sur un montant de 75 millions de dinars,  a été conclue avec succès en janvier 2017.

Toutefois, ce partenariat avec la BERD illustre, selon ses dires, le capital de confiance élevé dont jouit l’UIB auprès des marchés et des institutions financières de référence. Une crédibilité en lien avec la résilience de son modèle économique, la qualité de ses actifs en amélioration continue depuis 10 ans, le taux de couverture de ses actifs classés qui se situe parmi les meilleurs du secteur avec 77% en 2016, son niveau élevé de rentabilité avec un ROE de 22,1% en 2016, sa stratégie de croissance saine et rentable qui a fait ses preuves, permettant à la banque de se hisser à la 4ème place dans le palmarès des banques privées tunisiennes par le PNB ainsi qu’avec ses perspectives d’avenir.

Au-delà du double volet financier de cet accord, Kamel Néji a fait savoir que ce partenariat prévoit d’améliorer la compétitivité et l’efficience des entreprises clientes de l’UIB, et ce, par le truchement d’un accès renforcé et simplifié aux capacités de la BERD en matière d’assistance technique et de soutien à leurs projets de développement, de modernisation et d’internationalisation de leurs activités.

Il aura, en fait, un impact important sur l’image de l’UIB. S’ajoute à cela l’effet de catalyseur sur les concours financiers des autres institutions financières multilatérales et bilatérales à même d’appuyer l’UIB dans sa stratégie de différenciation au bénéfice de ses clients et de l’économie.

Pour sa part,  Antoine Salle de Chou, Chef de Bureau de la BERD -Tunisie, a indiqué que ce prêt permettra la diversification des ressources de l’UIB et l’accès au financement de long terme qui vient appuyer la stratégie de la banque.

Il s’agit d’une première étape dans le partenariat que la BERD  vient de construire avec l’UIB. Ce montant soutiendra le financement par l’UIB des TPE et PME tunisiennes. Ces dernières, dont leur accès au financement reste difficile, constituent l’épine dorsale de l’économie tunisienne.

Cet accord est, selon  Antoine Salle de Chou, réalisé dans le cadre du programme d’inclusion financière menée par la BERD dans les régions du Sud et de l’Est de la Méditerranée, visant à faciliter l’accès des TPE et PME au financement et qui bénéficie du soutien de l’Union Européenne.

A noter que depuis 2014, la BERD a investi plus de 190 millions d’euros dans le secteur financier en Tunisie, au travers de 9 prêts accordés à des banques, sociétés de leasing et de microfinance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here