ONU : la population mondiale serait de 8,6 milliards à l’horizon 2030

La population mondiale devrait atteindre 8,6 milliards en 2030, 9,8 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100, contre 7,6 milliards actuellement, selon un rapport publié hier par le Département des affaires économiques et sociales des Nations unies (ONU), intitulé «Perspectives de la population mondiale : la révision de 2017».

Les dernières projections dévoilent que la Chine avec 1,4 milliard d’habitants et l’Inde avec 1,3 milliard d’habitants restent les deux pays les plus peuplés à l’échelle mondiale, représentant respectivement 19% et 18% de la population mondiale totale. Sachant que vers 2024, la population de l’Inde dépasserait celle de la Chine.

Ainsi, entre 2017 et  2050, l’ONU prévoit que la moitié de la croissance de la population mondiale serait concentrée dans seulement neuf pays classés en fonction de leur contribution à la croissance démographique mondiale, à savoir l’Inde, le Nigeria, la  République démocratique du Congo, le Pakistan,  l’Éthiopie, la Tanzanie, les États-Unis, l’Ouganda et l’Indonésie.

La même source a démontré que la population mondiale enregistre une hausse de 83 millions de personnes chaque année. Cette tendance haussière devrait se poursuivre même avec la diminution continue des niveaux de fécondité.

Notant que la fécondité a diminué dans toutes les régions du monde, même en Afrique qui a connu une baisse de la fertilité totale, passant de 5,1 naissances entre 2000 et 2005 à 4,7 entre  2010 et 2015, engendrant par conséquent un vieillissement de la population.

Toutefois, l’espérance de vie à la naissance est passée de 65 ans pour les hommes et 69 ans pour les femmes entre 2000 et 2005 à 69 ans pour les hommes et 73 ans pour les femmes entre 2010 et 2015 avec de grandes disparités entre les pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here