Hizb Ettahrir-Mehdi Ben Gharbia: « La prochaine étape sera sa dissolution »

héritage
phpto crédits : tunview.net

Suspension d’un  mois des activités du parti islamiste Hizb Ettahrir, tel est le verdict annoncé par le Tribunal de première instance de Tunis pour ses pratiques douteuses comme celui de ne pas avoir respecté le décret-loi portant sur l’organisation des partis politiques.

En réaction à cette décision, le ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles et la société civile, Mehdi Ben Gharbia, a  déclaré sur les ondes radiophoniques qu’au vu des infractions dont s’est rendu coupable ce parti, le gouvernement penche pour sa dissolution, en déclarant:  » La prochaine étape sera sa dissolution ». 

M. Ben Gharbia a fait savoir qu’il est interdit de créer un parti sur une base religieuse. De ce fait, il  a souligné que le parti doit se soumettre au  régime républicain. Il a ajouté: “ Nous encourageons le travail partisan mais que ça reste dans  le cadre de la loi« .

Hizb Ettahrir continue d’injurier et de défier l’Etat. Comment se fait-il qu’un parti qui ose défier en des termes  aussi outrageants les autorités de l’Etat n’a-t-il pas été interdit ? Se croit-il au-dessus de la  loi ?

[raside number= »3″ tag= »Hizb Ettahrir »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here