Eileen Murray : le partenariat entre la Tunisie et la BM est fructueux

BM - Tunisie

La relation entre la Tunisie et la Banque mondiale a toujours été très bonne. Après la révolution, la Banque mondiale est devenue l’un des partenaires clés de la Tunisie à aider la Tunisie à mettre en place de nouvelles réformes, déclare Eileen Murray, chargée des opérations de la Banque mondiale (BM) en Tunisie à leconomistemaghrebin.com, en marge du séminaire du lancement du Conseil National des Normes des Comptes Publics.

Pour elle, le partenariat  entre la Tunisie et la BM est fructueux.   “Nous sommes à la phase d’appui des réformes économiques pour que l’économie continue à s’ouvrir, ait un poids concurrentiel et pour qu’elle puisse générer des investissements et donc de l’emploi dans le secteur privé”.

Revenant sur  le lancement du Conseil National des Normes des Comptes Publics, Eileen Murray a indiqué qu’il marque le début d’une ère de gestion des finances publiques beaucoup plus transparente où il y a une redevabilité  entre l’Etat et le citoyen et vice-versa.

«  C’est d’ailleurs l’un des souhaits de la révolution. Donc, il faut vraiment aller de l’avant et continuer sur le même chemin », recommande-t-elle.

Article précédentArmelle Lidou : les réformes avancent bien en Tunisie
Article suivantEmploi : un million de dinars au profit des jeunes du gouvernorat de l’Ariana
Avatar photo
De formation littéraire, Hamza Marzouk travaille à l’Économiste Maghrébin depuis 2011. Il suit de près les mouvements sociaux, sous toutes leurs formes depuis 2011.Les droits socioéconomiques sont son domaine de prédilection. De même, il s'intéresse au monde de la culture et de l'art plus particulièrement : entrepreneuriat culturel et le cinéma tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here