INS: taux d’inflation de 5% en avril 2017

Taux d'inflation - l'économiste Maghrébin

En avril dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 0.9% en comparaison du mois de mars 2017, et ce, à cause essentiellement de l’augmentation des prix des vêtements de 6.3%, des chaussures de 5.6% et des accessoires d’habillement  de 2.6%, selon les derniers indicateurs publiés par l’Institut national de la statistique (INS).

Ainsi, les prix du groupe santé ont connu un accroissement de 1%. Idem pour les prix des services ambulatoires et des produits pharmaceutiques qui ont respectivement augmenté de 2.3% et 0.1%. Quant aux prix du groupe alimentation et boissons, ils ont également augmenté de 0.5%.

De ce fait, le taux d’inflation a atteint 5% en avril 2017, et ce, après une stagnation à 4.6% durant les mois de janvier et février, suivi d’une augmentation à un niveau de 4.8% durant le mois de mars 2017.

Cette hausse est due à l’accélération du rythme d’augmentation des prix entre les mois d’avril et mars de cette année et la même période de l’année précédente (+0.9%) contre (+0.7%).

D’ailleurs, le taux d’inflation résulte principalement de la hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 5.2%, provenant principalement de la hausse des prix des légumes de 11.5%, des huiles alimentaires de 13.6%, des poissons de 5.8%, du lait, fromages et œufs de 2.4% et des viandes de 3.6%.

Les prix des boissons ont grimpé de 4.6% sous l’effet de la hausse des prix d’eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits de 6.2%.

Pour les prix des articles d’habillement et chaussures, ils ont affiché une croissance de 8.4% en variation annuelle, en raison de l’augmentation des prix des chaussures de 7.6%, des vêtements de 8.9% et des tissus de 4.4%.

De même, les prix du groupe logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ont augmenté de 5.9% en glissement annuel, du fait de l’augmentation des loyers de 6.3%, des tarifs de la SONEDE de 15% et de l’électricité et gaz de 2.8%.

S’agissant des prix du groupe meubles, articles de ménage et entretien du foyer, ils  ont augmenté de 4.1%.

Des hausses de prix sont également observées dans les prix du groupe santé (+3.1%), groupe transport (+4.8%), groupe communication (+0.9%), groupe enseignement (+4.3%), des services de restauration et hôtels (+5.7%) et des autres biens et services (+4.1%).

L’INS a démontré que le taux d’inflation sous-jacente hors alimentations et boissons et hors énergies s’est établi à 5.2%, d’où les prix de produits libres (non administrés) qui  ont connu une hausse de 5.8%.

Article précédentLa dépréciation du dinar : les raisons, les répercussions et les possibilités de rattrapage
Article suivantFrance : la lourde tâche du jeune président
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here