Tous unis pour faire de Bizerte une ville intelligente en 2050

Lancée par le comité Bizerte ville durable, la première édition de Bizerte Smart City a été organisée aujourd’hui, en présence de Mehdi Ben Gharbia, ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les organisations des droits de l’Homme, Riadh Mouakhar, ministre des Affaires locales, Ouided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, Mohamed Gouider, gouverneur de Bizerte, Borhene Dhaouadi, président de l’Association Bizerte 2050, ainsi que des représentants des pouvoirs publics, de la société civile et des médias.

L’initiative Bizerte Smart City s’inscrit dans le cadre du programme des villes durables. Ce programme est intégré dans le plan de développement quinquennal 2016-2020, avec une enveloppe de 20 millions de dinars de participation publique. Il cible une dizaine de villes du territoire tunisien, y compris Bizerte.

Bizerte Smart City vise à positionner Bizerte comme ville intelligente leader en Tunisie et une des villes motrices en Afrique. Ce projet vise également à faire de Bizerte un territoire à énergie positive pour une croissance verte. Tel est le cas de plusieurs villes intelligentes dans le monde, telles que Barcelone, Londres, Singapour…

Bizerte Smart City intègre six axes de gestion, dont la gestion de l’énergie, la gestion de l’eau, de la mobilité, des services publics, des bâtiments et logements ainsi que la gestion intégrée.

Il fusionne trois modèles de ville, soit Bizerte ville ouverte, Bizerte ville connectée et Bizerte ville ingénieuse, et ce, en optant pour la réalisation d’un pont Smart, cité d’affaires intelligente, services publics intelligents, transports publics et aménagement urbain intelligents, ainsi que des projets pilotes…

Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here