Mission au Niger, Burkina Faso et Mali : pour un potentiel durable et solidaire

Une délégation tunisienne, présidée par Youssef Chahed, Chef du Gouvernement, a effectué du 4 au 6 avril, une mission économique au Niger, Burkina Faso et Mali, et ce, afin de prospecter ces marchés et promouvoir les échanges commerciaux entre la Tunisie et ces trois pays africains.

Environ 130 opérateurs économiques y ont pris part, représentant le CEPEX, la CONECT, l’UTICA, le TABC et TUNISAIR en plus  de hauts représentants de l’Etat, à savoir Mohamed Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Laâdheri, ministre de l’Industrie et du commerce, Imed Hammami, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Samira Merai, ministre de la Santé, Sabri Bachtobji , secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères…

Lors d’un point de presse organisé, aujourd’hui, Aziza Htira, PDG du CEPEX, a fait savoir que le choix de l’Afrique, et en particulier le Niger, le Burkina Faso et le Mali, s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat. Sachant que plusieurs actions ont été menées afin de faciliter l’accès aux marchés africains à fort potentiel.

Il s’agit de l’amélioration des facteurs logistiques, en particulier l’aérien du côté de Tunisair, la mise en place d’une représentation du CEPEX à Abidjan (Côte d’Ivoire), deux antennes à Yaoundé (Cameroun) et Kinshasa (Congo) et l’implantation de cinq autres bureaux dans l’avenir proche, la création du Fonds de promotion des exportations (Foprodex), la dynamisation de la diplomatie économique en coordination avec le CEPEX et l’assurance export du côté de la Cotunace. Des négociations sont en cours avec l’UEMOA pour l’adhésion de la Tunisie, ainsi que l’appui politique. Tel était le cas lors de cette dernière mission.

Mme Htira a affirmé  que 2017 verra la concrétisation de la stratégie mise en place pour le développement des exportations tunisiennes vers l’Afrique et en particulier l’Afrique subsaharienne. A cet égard, d’autres missions seront organisées tout au long de l’année (Cameroun, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Congo et Alger).

Revenant sur les résultats préliminaires de la mission au Niger, Burkina Faso et Mali, la responsable a estimé, dans une déclaration aux médias, qu’elle a été une occasion d’échange de contacts et d’expériences entre les hommes d’affaires tunisiens et leurs homologues africains. Elle a été également une opportunité pour la signature de plusieurs accords de partenariat dans différents domaines d’activité, notamment le BTP, la santé, l’infrastructure, l’enseignement supérieur, le consulting, l’architecture…, ainsi qu’un premier pas vers un important partenariat futur gagnant-gagnant.

Et d’ajouter que d’autres accords ont été signés, à savoir les deux pactes d’intérêt commun signés par le Chef du gouvernement tunisien et ses homologues du Mali et du Burkina Faso, et un  accord politique et sécuritaire signé par le secrétaire d’Etat tunisien et son homologue du Niger.

En conclusion, Mme. Htira n’a pas manqué de rappeler que le marché africain est un marché prometteur. Et malgré la présence de plusieurs autres pays depuis des années, la Tunisie a une grande place sur ce marché.

Balance commerciale

Tunisie – Niger

La valeur des échanges commerciaux entre la Tunisie et le Niger ont atteint  15 401, 8 MD en 2016, soit 15 401 MD d’exportations et 12,2 MD d’importations.

Tunisie – Burkina Faso

Les échanges commerciaux entre la Tunisie et le Burkina Faso ont enregistré 23 898 MD en 2016 sous forme d’exportation seulement.

Tunisie – Mali

La valeur des échanges commerciaux entre la Tunisie et le Mali ont affiché  13 730 MD en 2016, soit 13 978 MD d’exportations et 248 MD d’importations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here