Avec « Earth hour », mettons en lumière notre action climatique

Samedi 25 mars à 20h30, le Fonds mondial pour la nature (WWF) invite la planète à éteindre symboliquement les lumières. La cinquième édition de l’opération « Earth hour » (Une heure pour la planète) espère mobiliser des millions de personnes à travers le monde pour agir contre le réchauffement climatique. 

En Tunisie, plusieurs villes se sont engagées depuis 2013 dans un programme de réduction de la consommation d’énergie à travers Earth hour.  La première édition de « Earth hour » s’est déroulée en 2013 à  l’Avenue Habib Bourguiba (centre-ville de Tunis). L’édition 2014 a été organisée au Musée de Carthage. Hammamet a accueilli l’édition 2015 de Earth hour. L’édition 2016 s’est déroulée dans la ville de Sousse (centre).

Cette année, c’est la ville de Zaghouan qui fera partie des villes qui éteindront la lumière de certains de ses monuments comme le Temple des eaux de Zaghouan et bien d’autres. Ailleurs, les lumières de plusieurs endroits seront éteintes, comme l’horloge de l’Avenue Bourguiba.

Egalement, l’événement de samedi prochain sera riche en activités  culturelles (chants tunisiens et des plus belles des ambiances traditionnelles comme Hadhret el Azzouzia).

Des milliers de personnes sont attendues pour « mettre en lumière une action climatique », comme affirme le slogan d’Earth hour,  déclare Hamadi Gharbi, coordinateur général de WWF.

Objectif : sensibiliser le plus grand nombre de personnes à l’importance de la protection de la planète et à la réduction du gaz à effet de serre.

Youssef Bechaouch, chef du département RSE et solidarité numérique d’Orange Tunisie,  déclare: « On est un des partenaires principaux et historiques depuis 2013. Je pense que les choses ont évolué. D’abord, une société civile et des ONG qui œuvrent pour la protection de l’environnement, j’espère que le Tunisien est de plus en plus sensible à son environnement ».

Et de poursuivre: « On sait très bien bien que le réchauffement climatique est une problématique réelle qui nous touche directement. Notre rôle en tant qu’opérateurs est d’agir pour la protection de notre environnement ». 

Chaque année depuis 2007, World Wide Fund for Nature (WWF) invite les citoyens du monde à éteindre leurs lumières ainsi que les appareils électroniques non essentiels pendant une heure tous les derniers samedis soirs au mois de mars de chaque année.  Ce geste est considéré comme étant  un symbole d’engagement envers la planète. 

Notons que l’événement en question a été créé à Sydney, en Australie, où plus de 2 millions  d’Australiens y ont participé.  Voilà que dix ans plus tard, ce sont des millions de citoyens dans plus de 170 pays qui ont rejoint le mouvement.  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here