L’égalité salariale hommes-femmes en débat

égalité homme /femme

L’IACE, en collaboration avec le programme régional « Intégration économique des Femmes dans la région MENA » (EconoWin), commandé par le ministre Fédéral de la Coopération Economique et du Développement en Allemagne et mis en œuvre par Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ Tunisie), lance la Journée de l’Egalité Salariale (Equal Pay Day) le 22 février 2017 en organisant une conférence à la Maison de l’Entreprise.

L’événement mettra l’accent sur la nécessité d’instaurer une dynamique favorable à la mixité au sein du tissu économique en présence de politiciens, décideurs et acteurs économiques importants.

Reconnaître et valoriser le travail des employés femmes et hommes est un gage pour une meilleure performance économique. Attirer, garder et promouvoir les meilleurs talents est un réel atout pour les entreprises. Ne pas en prendre compte a un impact négatif sur le niveau d’activité de l’entreprise et plus largement sur la croissance économique d’un pays.

Bien que de plus en plus partagé, ce constat se heurte à une rude réalité.  En Tunisie, les femmes actives sur le marché de l’emploi ne constituent que 28% comparé à un taux de 71% pour les hommes. Elles sont sous-représentées dans la sphère décisionnelle, occupent assez souvent des postes de support et perçoivent une rémunération moindre. Ainsi, les entreprises se privent de talents performants.

Ces données ont été largement reprises dans l’étude réalisée par l’IACE « Mesure et Bonnes Pratiques de la Diversité des Genres dans les Entreprises Tunisiennes », présentée lors de la 1ère édition du Forum de la Diversité « La Diversité des Genres dans les Entreprises Tunisiennes » le 22 décembre 2016. Cette étude a permis de faire ressortir une nouvelle donnée éloquente : l’écart de salaires entre hommes et femmes. Les femmes tunisiennes gagnent en moyenne 14,6% de moins que les hommes et elles devraient travailler un an et 37 jours pour gagner l’équivalent d’un salaire annuel d’un homme qui aurait travaillé du 01 janvier jusqu’au 31 décembre 2016.

 

Notons que l’Equal Pay Day fait l’objet de nombreuses actions et manifestations dans plusieurs pays ( la Suisse le 11 mars, la France le 31 mars…). Or, selon une étude de McKinsey Global Institute, la participation économique pleine et entière des femmes au marché de l’emploi augmenterait le PIB des pays. C’est donc un enjeu crucial, que l’IACE souhaite intégrer dans ses priorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here