Augmentations salariales : désaccord sur le taux d’augmentation

Fonds 1818 L'Economiste Maghrébin

Une rencontre est prévue entre le secrétaire général de l’UGTT et la présidente de l’UTICA, Ouided Bouchamaoui, dans les heures qui viennent, affirme Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT, en marge de sa participation au congrès de l’Union arabe du transport.

Dans le même contexte, le secrétaire général de l’UGTT a considéré que l’attente des ouvriers a beaucoup trop duré. Cette augmentation salariale dans le secteur privé est incontournable à la lumière de la dégradation du pouvoir d’achat  des Tunisiens, estime-t-il.

Par ailleurs, il a mis en garde contre la tension que pourrait générer  parmi les ouvriers une trop longue attente.  «  Nous sommes prêts à dépasser tous les problèmes et les obstacles qui s’opposent devant la signature de l’accord », fait-il savoir.

De son côté, le ministre des Affaires sociales a fait savoir que les différends entre les deux organisations  tournent autour du taux d’augmentation. Si l’UGTT revendique 6% d’augmentation, l’UTICA  offre 4,2%. Cependant, les deux organisations nationales se sont mises d’accord sur le fait que les négociations seraient générales et devront concerner tout le secteur privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here