Faten Kallel : 65% des jeunes aspirent à travailler dans la Fonction publique

Faten Kallel, secrétaire d’Etat à la Jeunesse, était l’invitée sur les ondes radiophoniques, où elle a fait un état des lieux de la situation actuelle de la jeunesse tunisienne.

D’après elle, cette jeunesse n’a qu’un seul but travailler dans le secteur public, qui s’est tellement banalisé au fil des ans.  Evoquant les motivations de ces jeunes, Mme Kallel a estimé que leur motivation se limitent  à trouver un emploi dans la fonction publique. En totalité, 65% des jeunes veulent travailler dans la Fonction publique. « Alors que pour le secteur privé, il est considéré risqué sur le plan de la stabilité de l’emploi, choisissant plus la solution de facilité », a-t-elle poursuivi. 

Elle ajoute : « Les parents y sont pour beaucoup », tout en poursuivant: « Il va falloir changer ces mentalités et ces modèles culturels qui persistent.« 

Ce qui ressort du Congrès national sur la Jeunesse, Faten Kallel a souligné que l’éducation et l’enseignement puis l’employabilité, sont les préoccupations des jeunes.  Elle conclut: « Dès l’âge de 17 ans, le jeune doit s’intéresser à son avenir, sans attendre que la famille  décide ou que l’Etat le soutienne. Il faut mettre un terme à  cette culture d’assistanat ». 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here