INS: baisse du taux de pauvreté entre 2010 et 2015

En marge d’un briefing de presse organisé ce matin, le directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), Hédi Saïdi, a exposé les indicateurs sur la consommation et le niveau de vie des ménages pour l’année 2015.

Selon une enquête quinquennale 2010/15 réalisée par l’INS, en se basant sur un échantillon de 27 mille ménages dans tout le territoire tunisien, le taux de pauvreté s’est établi à 15,2% en 2015, contre 20,5% en 2010, soit une baisse de 5,3% sur la période 2010/15 contre une baisse de 2,6% entre 2005 et 2010.

L e Grand Tunis affiche le taux de pauvreté le moins élevé, soit 5,3% en 2015 contre 11,1% en 2010. Alors que le Centre-Ouest présente un taux  parmi les plus élevés avec 30,8% en 2015 contre 42,3% en 2010.

La même source a démontré que le gouvernorat de Tunis dans son ensemble  a un taux de pauvreté de seulement 3,5% contre 18,5% dans le gouvernorat de Kébili.

Ainsi, le niveau annuel des dépenses des ménages est passé de 11 286 dinars en 2010 à 15 561 dinars, bien que les dépenses annuelles par individu aient été estimées à 3 871 dinars en 2015 contre 2 601 dinars en 2010.

Les dépenses par individu se répartissent entre 28,9% de dépenses agroalimentaires  et 26, 6% de dépenses pour l’habitation.

Par répartition régionale, le Grand Tunis se taille la part du lion des dépenses par individu avec 5 312 dinars en 2015 contre 3 498 en 2010. Le Centre-Ouest de la Tunisie a affiché, quant à lui, les plus faibles dépenses par individu avec 2 466 dinars en 2015 contre 1 623 en 2010.

Toutefois, l’INS a démontré que le gouvernorat de Tunis figure au premier rang en termes de dépenses par individu, avec 5 810 dinars. Tandis que le gouvernorat de Kairouan ferme la marche avec 2 269 dinars/ individu.

3 87111111

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here