Haro sur les biens confisqués

Biens confisqués

La situation du palais du président déchu Ben Ali d’Utique est en délabrement avancé.

C’est le constat fait par Mabrouk Kourchid, secrétaire d’État chargé des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières  et Selma Elloumi, ministre du Tourisme, suite à une visite d’inspection faite à ce palais.

Biens confisquésAprès avoir été pillé et abandonné, ce palais est en situation de délabrement avancé. Mabrouk Kourchid a affirmé que ce palais a besoin d’être restauré. A cet égard il a signalé que plusieurs idées seront discutées afin de redonner vie à ce palais devenu désormais la propriété du peuple tunisien.

Il est à noter que d’autres biens confisqués sont dans la même situation et que le sujet sera abordé avec les administrateurs judiciaires en vue de trouver une solution idoine.

Dans d’autres pays, les résidences des anciens présidents se transforment en musées ou en espaces touristiques afin d’attirer les touristes locaux ou étrangers car ces endroits intéressent le public parce qu’ils sont chargés d’histoire et d’anecdotes surtout quand ils renvoient à des personnages controversés qui ont marqué l’histoire récente du pays.

Le dossier des biens confisqués n’en finit donc pas de faire parler de lui. En effet, récemment, dans une déclaration faite aux médias, la ministre des Finances  Mme Lamia Zribi a affirmé que la vente des biens confisqués a généré aux recettes de l’État un montant de 45 MDT.

[raside number= »3″ tag= »Biens confisqués »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here