Le 16e Congrès national de l’UTICA se tiendra le 17 janvier 2018

Les membres du Conseil national de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (Utica) ont décidé de tenir le Seizième Congrès national de l’UTICA le 17 janvier 2018, date  anniversaire de la création de l’UTICA ( en 1947).

Cette décision a été prise lors de la réunion ordinaire du Conseil national aujourd’hui le 22 décembre 2016 au siège de l’UTICA. Le Conseil national a pris connaissance du programme de la célébration, le 17 janvier prochain, du soixante-dixième anniversaire de l’UTICA en 1947.

A l’ouverture de la réunion, les membres du Conseil national ont condamné l’assassinat du martyr Mohamed Zouari, et exprimé leurs condoléances à sa famille. Ils ont affirmé que ce crime odieux et méprisable est une attaque contre la souveraineté nationale, appelant les autorités concernées à œuvrer pour faire toute la lumière sur cet assassinat. Les membres du Conseil national ont également exprimé leurs condoléances aux familles des marins-pêcheurs de Mahdia qui ont péri dernièrement.

Prenant la parole à l’ouverture des travaux du Conseil national, Mme Ouided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, a affirmé que l’emploi, notamment celui des jeunes diplômés, constitue une priorité absolue pour la Tunisie, indiquant que la révolution tunisienne, dont  le sixième anniversaire sera célébré dans quelques jours, s’est faite autour des slogans de liberté, dignité et emploi.

Mme Bouchamaoui a souligné à ce propos que la création d’opportunités de travail décent passe par un effort d’investissement plus grand et par la réalisation d’un taux de croissance respectable, ajoutant  que le climat propice à l’investissement est une responsabilité collective et nécessite l’instauration d’un bon climat sécuritaire, social et réglementaire de nature à promouvoir l’investissement.

Concernant les résultats de la conférence internationale « Tunisie 2020 », Mme Bouchamaoui a déclaré que les premières indications peuvent être considérées comme positives mais qu’il est nécessaire de continuer à travailler et d’assurer  le suivi des promesses et des engagements déclarés pour traduire ces promesses et ces engagements en projets d’investissement.

Lors de cette réunion, le comité d’éthique de l’UTICA a soumis au conseil les principaux dossiers sur lesquels il a eu à se prononcer.

Notons que le Conseil national de l’UTICA, qui se réunit une fois tous les six mois, est la deuxième instance décisionnelle après le congrès national. Il  est composé des membres du Bureau exécutif national, des présidents des unions régionales, des présidents des fédérations sectorielles et des présidents des Chambres syndicales  nationales soit au total 400 membres.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here